Santolina chamaecyparissus 'Nana'
  • Santolina chamaecyparissus 'Nana'
  • Santolina chamaecyparissus 'Nana'
  • Santolina chamaecyparissus 'Nana'
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Santolina chamaecyparissus 'Nana' - Santoline petit cyprès

Feuilles grises en longue dentelle plumeuse persistantes, très aromatiques. Elle se développe en un coussin dense, de hauteur très variable selon les conditions de sol et de culture.

 

Fleurs jaune très lumineuses, disposées en capitules arrondis, qui s'épanouissent en juin et attirent les papillons.

Plus d'informations...

6,90 €
TTC
Quantité
Disponible

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,07 €
5 20% Jusqu'à 6,90 €
25 30% Jusqu'à 51,75 €

Caractéristiques des Santolina chamaecyparissus 'Nana' - Santoline petit cyprès

Genre :
Santolina
Espèce :
chamaecyparissus
Famille :
Asteraceae
Cultivar :
Nana
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 22 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
40 cm x 60 cm
Densité de plantation par m² :
3
Parfum :
feuillage aromatique

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • J
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau faible
Hauteur en fleur :
30 à 50 cm
Exposition :
soleil
Couleur :
gris
jaune
Nature du feuillage :
persistant
Période de floraison :
été
Plante parfumée :
feuillage aromatique
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
drainant (caillouteux ou filtrant)
Zone de rusticité :
Z6 :  - 22°C à - 17°C
Type de plantes :
arbrisseau
Usage de la plante :
jardin sur gravier
mixed-border
Genre botanique :
Santoline

Comment cultiver la Santolina chamaecyparissus 'Nana' :

 

Dans les jardins elle est souvent plantée dans un sol trop riche ou, en poussant trop vite, elle devient mollassonne et triste. Ce qu'elle aime, ce sont les sols pauvres, caillouteux et brûlants, parfaitement drainés.

La plantation :

La plantation pourra s'effectuer du printemps (de la fin des grosses gelées - fin février) à l'automne (jusqu'au début des grosses gelées - fin novembre). Il ne faudra pas planter pendant les périodes trop froides et éviter que le sol soit gelé. Espacer vos plants en fonction de leur variété et de leur taille une fois adulte, en moyenne tous les 40 à 50 cm environ ou 3 à 5 au m² lorsqu'ils sont plantés en quinconce.

  • Les différentes espèces et variétés de santolines peuvent pousser en pleine terre partout en France sous la plupart des latitudes et des altitudes. Le choix de l'emplacement de votre plantation est important.
  • Le terrain doit être sain, bien exposé (éviter l'ombre), léger et bien drainé.
  • Elle préfère les sols calcaires. Si la terre est trop acide, il sera nécessaire de chauler pour rectifier le pH.
  •  

L'arrosage :

L'arrosage va dépendre de l'humidité ambiante, de la saison et du climat, de la variété de la plante et de sa culture en pot ou en pleine terre :

 

  1. Plantation en pot : il s'effectuera au rempotage. Pendant la période hivernale, on pourra arroser une fois par semaine. L'arrosage se fera occasionnellement pour prévenir le dessèchement de la motte. Lorsque les premiers rayons de soleil du printemps renaîtront, des petites feuilles apparaîtront ça et là et quelques boutons feront leur apparition : vous pourrez alors augmenter les arrosages. Arroser régulièrement en été. Adapter la quantité d'eau à la taille de votre pot en laissant bien sécher entre chaque arrosage.
  2. Plantation en pleine terre : en règle générale celles plantées en pleine terre ne nécessitent pas d'arrosage ; cependant il pourra être envisagé en période très sèche pour favoriser un beau feuillage de les arroser 1 ou 2 fois dans l'été (toujours copieusement à intervalles très espacés).
  • A éviter : les arrosages généreux et répétés trop souvent sont à éviter. Ils sont nuisibles à la plante et seront à l'origine du pourrissement des racines, d'un épuisement de la plante parce qu'elle n'aura pas connu sa période de repos végétatif.

 

La taille :

La taille est une manière d'entretenir la plante. Elle se révèle indispensable pour stimuler la croissance ou la floraison du sujet. Un plant qui n'a jamais été taillé deviendra un haut buisson, le bois (collet) se développera. Une plante devenue encombrante et ayant perdu sa forme décorative pourra cependant être rajeunie.

  • La taille peut s'effectuer en un ou deux temps.
  • Les santolines  supportent relativement bien la taille de rajeunissement, vous pouvez donc rabattre les plantes fortement au printemps quand vous voyez les premières feuilles apparaître.
  • La taille des santolines consiste à ramener les rameaux feuillus au même niveau, à éclaircir ceux qui s'enchevêtrent et à supprimer ceux qui se rabougrissent. Il est important d'essayer de préserver la forme naturelle de la plante.
  • Il sera possible de rajeunir la plante en rabattant les vieux rameaux sur les rameaux jeunes, le plus bas possible sur l'arbuste (tailler jusqu'à 30 % de la végétation) en évitant de toucher la partie boisée (le collet).

 

Les Utilisations :

En dehors de son utilisation en bouquets secs, la santoline a des vertus médicinales, vermifuges et antispasmodiques.

Les fleurs séchées éloignent les mites et se consomment en infusion.

 

À propos du genre Santolina - Santoline :

 

Les santolines ou Santolina, sont de jolies plantes vivaces méditerranéennes aromatiques, à l'entretien très limité, formant de petites boules ou coussins étalés, denses et compactes. Leur feuillage persistant est très fin et découpé, souvent gris argenté ou vert, parfois doré. Les fleurs estivales, très mellifères, sont blanc crème ou jaunes.

Elles sont très bien adaptées aux jardins secs sans arrosage. Vous pouvez les planter à l'unité pour ponctuer et animer une plantation, en masses ou en petits groupes, au pied des arbustes, associées à des plantes basses ou des plantes vivaces. Elles sont superbes en bordure, haie basse, rocaille, jardin de gravier ou en pot sur un balcon ou une terrasse. Vous pouvez les associer à des thyms, Teucrium, Phlomis, sauges, Sedum, romarin, lavande, Crassula sarcocaulis, origan, Iris, Sideritis, hysope, Dorycnium, Lomelosia, Tulbaghia, etc.

 

Santolina vent du latin sanctum linum, ou lin sacré, le nom antique de Santolina virens, reconnue alors pour ses qualités aromatiques proches de la bergamote et médicinales. Il existe environ une vingtaine d'espèces de santolines, de la famille des Asteraceae, toutes originaires du bassin méditerranéen, principalement dans les garrigues calcaires.

 

Les fines feuilles allongées, sont persistantes en hiver et généralement très finement découpées. Beaucoup d'espèces sont argentées ou bleutées, quelques-unes sont vertes et la variété 'Lemon Fizz' a des pousses étonnamment dorées. L'essence aromatique de ces plantes peut être assez puissante en été, pouvant évoquer selon les espèces l'eucalyptus, la menthe, la bergamote, l'huile d'olive, la térébenthine.

 

Elles fleurissent en général en juin-juillet, en capitules globuleux aplatis, portés par des tiges dressées, un peu au-dessus du feuillage. Les fleurs sont crème à jaune d'or selon les espèces.

Toutes les santolines sont très résistantes à la sécheresse. Offrez-leur une exposition ensoleillée et chaude, un sol bien drainant, assez pauvre pour une bonne longévité et une plante compacte qui se tient bien, même sableux ou caillouteux, plutôt calcaire que trop acide. Elles résistent généralement bien au froid en sol bien drainé en hiver, craint plus l'humidité à cette période. De croissance rapide et de longévité moyenne, les santolines ont tendance à marcotter naturellement : Les tiges, avec l'âge, se couchent et s'enracinent au contact du sol.

Après la floraison, il est conseillé de tailler les plantes vigoureuses assez court, sans atteindre le bois sec, pour les maintenir jeunes, compactes et denses. Les plantes les plus compactes, comme Santolina magonica ou 'Small Ness' demandent très peu de taille.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !