Filtrer par :

Genre botanique

En stock

Couleur

Exposition

Hauteur en fleur

Nature du feuillage

Nature du sol

Période de floraison

Plante parfumée

Résistance à la sécheresse

Zone de rusticité

Rosmarinus - Romarin

Le romarin ou Rosmarinus est un arbuste méditerranéen résistant au sec, apprécié pour son feuillage dense très aromatique et persistant, médicinal et utile en cuisine. Ses fines feuilles sont généralement vert foncé, rarement teintées de gris. Tous les romarins, très mellifères fleurissent d'avril à juin et en climat favorable ou lors des arrières saisons chaudes, la floraison peut commencer dès septembre et se prolonger jusqu'aux premières gelées, voire même en hiver, de manière plus sporadique qu'au printemps. Ce qui brouille parfois la limite entre la floraison d'automne et la floraison printanière !

Il existe des formes plutôt érigées et d'autres plus étalées ou retombantes, comme 'Prostratus', 'Foxtail', 'Boule', 'Pointe du Raz', 'Punta di Canelle', 'Riviera', var. repens, 'Corsican Blue'. Ils sont très utiles en haie basse à moyenne, car ils supportent bien la taille et aussi en massif, rocaille, dessus de muret, bordure, pied d'arbustes, jardins de gravier, dans le potager, près de la cuisine ou du barbecue ou même en pot sur les balcons et terrasses. Vous pouvez les associer avec des graminées comme Carex testacea, Festuca, Molinia, Muhlenbergia, PennisetumStipa et des plantes vivaces comme achillée, armoise, lavandin, Erodium, Eryngium, campanule, euphorbe, geranium vivace, lis, sauges, Gaura, Perovskia, Verbena, Veronicairis et rosier.

Rosmarinus viendrait du latin ros, rosée et marinus, de la mer, car on croise souvent ces plantes sur les pentes rocailleuses et dans les falaises du bord de mer, dont elles récoltent la rosée, qui semble leur conférer leur beauté. On l'appelle parfois Rose marine pour la même raison. Une autre hypothèse évoque une origine grecque, rhops myrinos signifiant buisson aromatique. Depuis l'antiquité, les hommes en faisaient des couronnes, et l'utilisaient dans des rituels purificateurs et protecteurs.

Il existe 3 espèces de romarins, réparties en Europe du sud et Afrique du nord et quelques hybrides naturels intéressants pour le jardin, comme Rosmarinus x mendizabalii et R. x lavandulaceus. Ces plantes sont proches des Perovskia et des sauges, dans la famille des Lamiaceae. Les botanistes férus de classification génétique, classent depuis peu les romarins parmi les sauges, renommant Rosmarinus officinalis en Salvia rosmarinus... Cela nous paraît bien futile, car la plante a une morphologie pourtant stable, bien différente des sauges, ce qui tend à nous faire perdre notre latin !

Leurs fines feuilles linéaires sont persistantes, épaisses et souvent très aromatiques. Elles sont généralement vert foncé, parfois vert bleuté sur le dessus et roulées en dessous, le revers étant marqué d'une fine bande duveteuse et blanche. Le rare hybride Rosmarinus x mendizabalii possède un feuillage tomenteux gris vert inhabituel.

Les feuilles, comme celles des lavandes, peuvent être mises en sachets pour parfumer le linge des armoires.

En cuisine, le romarin fait partie des herbes de Provence, avec entre autres le thym, le serpolet et l'origan. Il est parfait à doses raisonnables avec les viandes, le poisson, la ratatouille, les légumes et pourquoi pas le riz ou aromatiser le sel. Les tiges de la variété 'Barbecue' sont utilisées pour confectionner des brochettes aromatiques et les feuilles de 'Green Ginger' ont un parfum qui fera merveille même sur les tables gastronomiques.

Les romarins sont riches en essences aromatiques, utiles en aromathérapie. Les variétés les plus utilisées sont 'Verbenoniferum' qui est riche en verbénone et 'Iden Blue Boy'. En médecine naturelle, le romarin est réputé pour ses nombreuses vertus hépatiques pour les foies surchargés, toniques pour les convalescents et antispasmodiques, en cas de faiblesse passagère ou de surmenage. Il facilite la digestion et lutte contre les fermentations intestinales. Ses feuilles cuites dans du vin ont été appliquées bien chaudes en cataplasmes sur les foulures, coups et torticolis. Les romarins de régions chaudes sont bien plus concentrés en principes actifs.

Les fleurs sont comestibles et peuvent aromatiser les produits laitiers, être mêlées au beurre. Ce beurre floral, légèrement aromatique se conserve quelques temps au frigo.

Leur floraison est généralement bleu ciel à bleu clair, mais il existe aussi des fleurs roses à blanches. Les charmantes fleurs bilabiées, finement dessinées, peuvent évoquer de près le labelle de certaines orchidées. En effet, la lèvre supérieure est étroite, avec deux petits lobes dressés, alors que la lèvre inférieur possède 2 fins lobes horizontaux et un autre arrondi et large. La gorge de la fleur est souvent blanche, bien définie, au pourtour tacheté ou entièrement colorée de chaque côté, pour attirer les pollinisateurs. La lèvre supérieure est ornée de deux belles et grandes étamines parallèles recourbées, bien proéminentes, destinées à déposer le pollen sur le dos des insectes séduits. Très mellifère, le romarin fournit un miel bien clair, fin et parfumé, comme le miel de Narbonne.

Plantez vos romarins dans un sol bien drainé, à exposition ensoleillée et chaude, abritée. Ils pousseront en tout sol, acide à calcaire, même graveleux ou sableux, avec un pH variant environ de 5 à 8. Vous pouvez apporter un compost à la plantation, mais par la suite, l'excès de matière organique est déconseillé, pour une plante plus longévive.

'Mrs Jessop's Upright' est réputée pour sa très bonne tolérance au froid, sinon, la plupart des variétés sont résistantes jusqu'à -15°C, souffrant souvent plus de l'humidité hivernale que du gel en lui-même. En effet, la plus grande menace pour la santé du romarin est l'engorgement de sève, qui se traduit souvent par un dépérissement subit. On observe souvent ce phénomène sur les vieux sujets très ligneux, en perte de vigueur.

Il est donc d'autant plus important de tailler votre romarin régulièrement, vers juin, juste après la floraison, pour encourager l'apparition de nouvelles pousses vigoureuses, qui rajeunissent la plante et porteront des fleurs la saison suivante. Rabattez les rameaux d'un tiers de leur taille, voire de la moitié..

Affichage 1-30 de 30 article(s)