Rosmarinus officinalis 'Pointe du Raz' - Romarin rampant
  • Rosmarinus officinalis 'Pointe du Raz' - Romarin rampant
  • Rosmarinus officinalis 'Pointe du Raz' - Romarin rampant
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Rosmarinus officinalis 'Pointe du Raz' - Romarin rampant

Romarin avec des fleurs bleu lilas veiné de bleu foncé. Ses branches vigoureuses forment un excellent couvre-sol tapissant. Planté au sommet d'un mur, il peut retomber sur 2 à 3 m de hauteur, comme une tapisserie végétale plaquée au mur.

Plus d'informations...

6,90 €
TTC
Quantité
Bientôt disponible

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,07 €
5 20% Jusqu'à 6,90 €
25 30% Jusqu'à 51,75 €

Caractéristiques des Rosmarinus officinalis 'Pointe du Raz' - Romarin rampant

Genre :
Rosmarinus
Espèce :
officinalis
Famille :
Lamiaceae
Cultivar :
Pointe du Raz
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 16 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
40 à 50 cm x 1,5 m
Densité de plantation par m² :
1
Comestible :
fleurs & feuilles comestibles
Parfum :
feuillage très aromatique

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • M
  • J
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau faible
Hauteur en fleur :
30 à 50 cm
Exposition :
soleil
Couleur :
bleu
Nature du feuillage :
persistant
Période de floraison :
hiver
printemps
Plante parfumée :
feuillage aromatique
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
drainant (caillouteux ou filtrant)
Zone de rusticité :
Z7 : - 16°C à - 12°C
Type de plantes :
arbrisseau
Usage de la plante :
couvre-sol
mixed-border
pot et conteneur
pour la cuisine
Genre botanique :
Rosmarinus

Comment cultiver le Rosmarinus officinalis 'Pointe du Raz' - Romarin rampant :

Généralement le romarin a un feuillage très aromatique, vert foncé. Les feuilles sont soyeuses sur la surface supérieure, et feutrées et blanches en dessous.


Tous les romarins fleurissent d'avril à juin et remontent souvent de septembre jusqu'aux premières gelées d'hiver, brouillant ainsi la limite entre la floraison d'automne et la floraison printanière ! Les fleurs ont une lèvre supérieure étroite et large lèvre inférieure, généralement avec une gorge blanche bien définie et tachetée ou entièrement de couleur de chaque côté.


La plupart des cultivars sont résistants jusqu'à -15°C, souffrant souvent plus de l'humidité hivernale que du gel en lui-même. En effet, la plus grande menace pour la santé de romarin est l'engorgement de sève qui se traduit souvent par un dépérissement subit. On observe souvent ce phénomène sur les anciennes plantes très ligneuses. Il est donc d'autant plus important de tailler régulièrement, juste après la floraison en juin pour encourager l'apparition de nouvelles pousses qui porteront des fleurs la saison suivante. Rabattez les plantes du 1/3 de leur taille voire de la moitié.


Le romarin affectionne un endroit ensoleillé, dans un sol bien drainé dont le pH varie 5 à 8.

 

Récolte :

Cueillette : cueillez les feuilles fraîches ou des brins de 5 à 10 cm de long selon vos besoins. Cueillez les fleurs au printemps.


Conservation : faites sécher les brins dans un endroit sec et frais, détachez les feuilles des tiges et conservez-les en bocaux.


Congélation : il peut se conserver facilement 6 mois. Émiettez les brins avant de les congeler.

 

Utilisation :

Culinaire :  Utilisez-le comme herbe aromatique pour parfumer vos plats. À ce titre, il est préférable de l'utiliser dans les plats cuisinés, la cuisson permettant de tempérer sa saveur ! Les feuilles fraîches, séchés ou congelés s'utilisent dans les marinades et les vinaigrettes. Les feuilles fraîches parfument le vinaigre, les huiles, le thé et le beurre. Les fleurs fraîches s'ajoutent aux salades où décorent les desserts.


Médicinale : le romarin traite en autres les maux de tête, des problèmes de digestion et de mauvaise circulation. Il possède des vertus antibactériennes et antifongiques, et s'utilise également pour éloigner les insectes. Attention : il doit être consommé avec modération.


Cosmétique : une eau de rinçage au romarin est bonne pour les cheveux gras.


Artisanale : le romarin s'utilise dans les pourris et les couronnes d'herbe.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !