Filtrer par :

Genre botanique

En stock

Couleur

Exposition

Hauteur en fleur

Nature du feuillage

Nature du sol

Période de floraison

Plante parfumée

Aucun choix disponible pour ce groupe

Résistance à la sécheresse

Zone de rusticité

Cercis - Gainier

Les Cercis ou gainiers sont de petits arbres à la silhouette gracieuse, rarement des arbustes à abondante floraison précoce et très mellifère au printemps, mauve, rose pourprée à blanche. Leur culture est facile, même en sol pauvre et sec par périodes. Le plus célèbre est l'arbre de Judée ou Cercis siliquastrum. Résistants au froid, ils poussent vite dans leur jeunesse et ralentisse ensuite, demandant peu ou pas d'entretien et bien adaptés aux petits jardins ou en bac. Vous pouvez les associer par exemple avec Abélie à grandes fleurs, Arbousier, Arbre aux papillons jaune, Cornouiller mâle, laurier-rose, Perovskia, santoline, lavandin, romarin, Sauge à feuille de lavande, Sedum, Hesperaloe, Sauge de Jérusalem rose, Gattilier rose, Yucca, etc.

Cercis vient du grec kerkis, navette de tisserand, nom donné par Théophraste, en référence à la forme de leurs fruits en gousses aplaties, cireux et assez ligneux. Il en existe six espèces de la famille des Fabaceae (légumineuses), réparties dans le sud de l'Europe, l'est de l'Asie et aux Etats-Unis. Les plus vigoureux forment un tronc parfois noueux et pittoresque, les plus compacts ou les formes taillées dans leur jeunesse poussent en charmantes cépées ramifiées près de leur base.

Leurs jolies feuilles sont en forme de cœur, et elles apparaissent après les fleurs roses, mellifère, groupés en petits bouquets. Caduques, elles sont généralement vertes et deviennent joliment dorées en automne et il existe quelques variétés à feuillage coloré sur les pousses.

Leurs fleurs réunies en courtes grappes possèdent une particularité unique en climat tempéré, la cauliflorie : ils fleurissent généreusement à même le bois, directement sur le tronc ou les branches, ce qui est habituellement réservé aux espèces tropicales comme le jacquier, le cacaoyer, le papayer ou le durian. Très nectarifères, elles plaisent au bourdons, aux abeilles et aux papillons.

Ils résistent à la pollution et tolèrent le calcaire. L'arbre de Judée (Cercis siliquastrum) est le plus résistant à la sécheresse et au calcaire. Les autres apprécient les terrains moins arides. Ils fixent l'azote atmosphérique et le stockent dans les nodosités de leurs racines et se contentent donc de sols pauvres en matières organiques. Plantez-les au soleil et à la chaleur, dans un sol assez friable et pas trop lourd, même sableux, bien drainant. Ne les déplacez plus une fois implantés, ils ne le supporteraient pas.

La taille est souvent inutile. Supprimez simplement le bois mort en fin d'hiver. Vous pouvez toutefois raccourcir quelques branches après la floraison si vous voulez réduire leur volume et limiter la fructification.

Affichage 1-3 de 3 article(s)