Yucca

Le Yucca est une plante robuste et attractive toute l'année, qui apporte une touche exotique au jardin. Ce genre regroupe des plantes au feuillage linéaire persistant, rigide ou parfois plus souple et arquées, souvent terminé en pointe, sauf chez les non piquants comme yucca filamentosa, Yucca baccata, Yucca rupicola ou Yucca flaccida, très peu piquant. Les feuilles, souvent bleutées ou vertes, sont réunies en rosettes très régulières et graphiques. Beaucoup d'espèces finissent par former un tronc court appelé stipe, parfois ramifié à un âge avancé et d'autres restent en touffes, comme Yucca filamentosa, Yucca baccata, Yucca flaccida, Yucca harrimaniae, Yucca rupicola, Yucca whipplei. En été, leurs inflorescences dressées de clochettes blanches sont impressionnantes. Les espèces présentées ici sont toutes résistantes au froid en sol bien drainé.

Ce sont de bonnes plantes pour les jardins secs sans arrosage, les rocailles, jardins de gravier, sujets isolés, massifs secs, talus, bords de mer et ils se cultivent bien en pot. Vous pouvez les associer à des Sedum, Pourpier vivace rose, Agave à feuilles ovales, Herbe des ours, Dasylire à longue feuille, Opuntia, Hesperaloe géant, Santoline à feuilles de romarin grise, lavandin, Romarin tomenteux, Sauge de Tanger, Bupleurum, Iris d'Alger, à des graminées comme Muhlenbergia, Stipa, etc.

Yucca vient de Yuca, le nom local du manioc chez les Amérindiens Arawak de Haïti. Ce nom fut donné à ces plantes par le botaniste Louis Gerard (1733-1819) suite à une confusion. Il existe une quarantaine d'espèces de Yucca, originaires d'Amérique centrale, des Antilles et du sud des États-Unis. Proches des Nolina et des Dasylirion, ils sont actuellement classés dans la famille des Asparagaceae, alors qu'ils faisaient partie il y a quelques années des Agavaceae.

Leurs longues feuilles linéaires en forme de glaives sont persistantes, bleutées à vertes. Elles peuvent être rigides et épaisses ou plus souples et arquées. Elles sont souvent terminées par une pointe de laquelle il faut se protéger chez les espèces à feuillage rigide, mais celle-ci peut être inoffensive, comme chez Yucca filamentosa. Cette dernière espèce, comme Yucca baccata et Yucca filifera est d'ailleurs hérissée de fils recourbés attractifs, d'où son nom. Les feuilles réunies en rosettes sont disposées en spirales, de manière si régulière chez certaines espèces, qu'elles ont parfois une forme sphérique parfaite, très graphique.

Leur floraison, parfois légèrement parfumée en soirée, apparaît en été, lors des périodes chaudes, au sommet de la plante, depuis le cœur de la rosette de feuilles. Elle est plus abondante sur les plantes adultes bien établies. Les fleurs sont réunies en panicules ressemblant à des épis, portées par une forte tige dressée ou retombante chez Yucca filifera. Les fleurs sont de superbes clochettes campanulées ou globuleuses blanches, parfois teintées de pourpre par endroits. Le fruit est une capsule à 3 lobes, sèche ou parfois charnue, consommée par les Amérindiens chez Yucca baccata et filifera. Cependant, les fleurs n'étant pas pollinisées par des mouches et un papillon nocturne mexicain, il faut les polliniser à la main pour espérer voir les fruits se former. Les fleurs et les tiges florales sont également des aliments réputés chez les Indiens d'Amérique. Il arrive parfois que de rares espèces, à la floraison majestueuse et impressionnante comme celle de Yucca whipplei, de plus de 2,5 m de hauteur, sèchent après la floraison, attendue depuis environ 5 à 10 ans, laissant généralement une ou deux pousses basales prendre le relais. Ces espèces sont dites monocarpiques.

Plantez votre Yucca dans un sol très bien drainé, en plein soleil, à exposition si possible assez chaude et abritée des vents froids. Il pousse plus vigoureusement en sol fertile mais sera plus résistant au froid en sol pauvre. Il peut résister à de très longues périodes de sécheresse. Pour les espèces à feuillage gris ou originaires de zones désertiques, un sol assez poreux et sec en été est conseillé, quitte à les positionner en pente ou sur une butte ou rajouter des granulats, du sable à la plantation, à améliorer le sol pour l'alléger avec du terreau et un peu de compost mélangé en surface. Un paillage minéral est conseillé pour protéger le collet de la plante de l'humidité. N'enterrez jamais le collet ou la base du tronc de la plante, mais préférez le surélever de quelques centimètres pour éviter qu'il ne pourrisse.

Le seul entretien consiste à supprimer la hampe florale lorsqu'elle est fanée. L'arrosage en pleine terre est inutile, et doit être parcimonieux en bac, pour ne pas faire pourrir les racines.

Affichage 1-8 de 8 article(s)