Filtrer par : (7 produits)

Genre botanique

En stock

Couleur

Exposition

Hauteur en fleur

Nature du feuillage

Nature du sol

Période de floraison

pH du sol

Plante parfumée

Aucun choix disponible pour ce groupe

Résistance à la sécheresse

Usage de la plante

Zone de rusticité

Erodium

Les Erodium vivaces ou becs de grue, offrent une généreuse floraison du printemps à l'été, se renouvelant très rapidement. Il en existe un grand nombre de variétés à fleurs roses, blanches, rouges à violacées ou encore jaunes, souvent joliment marquées de macules plus sombre et très finement veinées, à la base des pétales supérieurs. Ils sont charmants dans les rocailles, jardins sur gravier, bordures de terrasses, avants de massifs, dessus de murets et pots, jardinières. Vous pouvez les marier à des Crassula sarcocaulis, Tanacetum densum ssp. amanii, achillées, Armoises, fétuque bleue, sedum, Delosperma, Stachys, Sauges, Teucrium, Santoline, Iris, Euphorbes, ballote, Allium, etc.

On donne généralement aux Erodium le nom vernaculaire de becs-de-grue, en raison de leurs fruits comparables à de longs becs érigés. Erodium vient d'ailleurs du grec erodios, le héron, car le carpelle évoque la tête et le bec de cet oiseau échassier. Leur fruits sont comparables à ceux des géraniums et tout comme eux, ils sont membres de la famille des Geraniaceae. On en compte en tout une soixantaine d'espèces, pour la plupart originaires des montagnes calcaires des régions méditerranéennes et d'Asie occidentale ou centrale. Nous nous intéressons ici aux espèces vivaces, car d'autres sont annuelles ou strictement alpines.

Selon les espèces, ces plantes vivaces sont tantôt herbacées et repartent de souche chaque printemps, ou forment une base de courtes tiges ligneuses avec l'âge.

Leurs feuilles sont composées de petites folioles opposées et lobées, disposées le long d'un rachis allongé. Il y a quelques espèces caduques, mais la plupart possèdent un feuillage persistant à semi-persistant en hiver. Elles sont de couleur verte à vert bleuté ou grises selon les espèces ou cultivars.

Leurs fleurs possèdent 5 pétales arrondis et 5 étamines, alors que celles des géraniums, qui leur ressemble, en possèdent 10. Elles sont généralement réunies en ombelles au sommet de pédoncules dressés et rarement solitaires. Le pédoncule finit par ployer vers le sol en séchant, pour semer le fruit mature au sol. C'est alors le moment où l'on peut détacher la tige fanée aisément, pour favoriser la remontée à fleurs.

Elles tolèrent tout sol bien drainant, surtout en hiver, de préférence pas trop acide à calcaire et apprécient une exposition ensoleillée, un apport de compost mélangé en surface ou un sol suffisamment fertile. La plupart des espèces supportent bien le sec. Les espèces tolérant le mieux l'humidité hivernale sont Erodium manescavii, glandulosum, foetidum et rupestre. Une plantation au printemps est souvent préférable.

Affichage 1-4 de 4 article(s)