Une question ? des conseils ? appelez-nous au 06 61 02 72 34, ou par mail

Nouveautés

Toutes les nouveautés

  
Offrir une carte cadeau
    

Gros plan sur les Erodiums


Présentation du genre Erodium L'Her.

L'Erodium est de la famille des Geraniaceae, nous trouvons dans cette famille les genres: Erodium, Geranium, Pelargonium, Monsonia, Sarcocaulon. Le genre Erodium a été décrit en 1789 par L'Héritier, auparavant ces espèces étaient incluses dans le genre Geranium . Nous le rencontrons à l'état sauvage dans l'ouest du bassin méditerranéen, Espagne, France, Italie, Grêce, Turquie, Algérie,principalement en montagne; les Erodium du nord de l'Europe sont annuels ( Angleterre, Danemark, Hollande),un au Texas: texanum, deux en Californie: botrys et brachycarpum, qui ont été introduits et qui s'y sont naturalisés et un au Mexique: macrophyllum. 3 espèces sont d'origine australienne: E. aureum, E. crinitum et cygnorum.Enfin une espèce au Chili: E. chilense M. Johnst. dans la Cerra de Santiago à 700 m d'altitude. Il existe plus de 120 espèces d'Erodium (voir liste), annuelles et vivaces, divisées en 2 sous-genres: barbata et plumosa.
 

L'Erodium compte en plus de ses 5 étamines, 5 pétales, 5 sépales; le style a également 5 stigmates, il se transforme en rostre après fécondation. Sur le rostre se développeront 5 méricarpes composés de capsules contenant la graine et d'une arête. L'Erodium est une plante xérophyte. La plante se présente généralement en touffe sur une racine pivotante, ne drageonne pas, est persistante, avec une floraison longue, beaucoup de coloris de fleurs, le feuillage est également un critère de beauté chez les Erodium.


Sections et subsections

Absinthioidea Subsec.Absinthioidea
comprend les espèces suivantes : absinthioides, alpinum, amanun, chrysanthum, guicciardii, cedrorum, hakkiaricum, sibthorpianum, leucanthum.


Erodium absinthioides

Erodium absinthioides

 Erodium chrysanthum

Erodium chrysanthum



Les espèces de ce groupe sont dioïques, Les fleurs sont roses, blanches, bleues ou jaunes, le feuillage est entier pennatisséqué généralement gris-vert du fait du poil couché. Toutes les espèces de ce groupe sont vivaces.

Absinthioidea Subsec. Petrea
comprend les espèces suivantes : celtibericum, cheilanthifolium, crispum, foetidum, glandulosum, rodiei, rupestre, saxatile, trichomanifolium, heteradenum.


Erodium glandulosum

Erodium gladulosum

 Erodium celtibericum 'Penagolosa'

Erodium celtibericum 'Penagolosa'



Ces espèces sont hermaphrodites, elles s'hybrident les unes les autres. Les fleurs sont blanches, roses ou mauves, le plus souvent maculées. Le feuillage est entier pennatiséqué vert ou gris selon la position du poil ( dressé, glandulaire, couché ou aciculé). Toutes les espèces de ce groupe sont vivaces.

Cicutaria Subsec. Romana
comprend les espèces suivantes : acaule, carvifolium, castellanum, cazorlanum, daucoides, manescavi, sebaceum, tordylioides.

Ces espèces sont hermaphrodites, Les fleurs sont blanches, roses ou mauves avec des macules plus ou moins grandes. Le feuillage est penné, il est mat ou vernissé. De nombreuses espèces annuelles appartiennent à ce groupe.

Malacoidea Subsec. Malacoidea
comprend les espèces suivantes : battandierianum, boissieri, hesperium, munbyanum, pelargoniiflorum, trifolium.

Ces espèces sont hermaphrodites, Les fleurs sont blanches, roses ou mauves avec ou sans macules plus ou moins grandes. Le feuillage est entier parfois lobé ou crénelé. Les espèces appartenant à ce groupe sont annuelles ou vivaces.

Malacoidea Subsec. Chamaedryoidea
comprend les espèces suivantes : corsicum, reichardii. sanguichristi.

Ces espèces sont hermaphrodites, Les fleurs sont blanches, roses ou mauves avec des veines mais sans macules. Le feuillage est entier. les espèces appartenant à ce groupe sont vivaces ou annuelles.

Plumosa
comprend les espèces suivantes : glaucophyllum, guttatum, jahandiezianum.

Ces espèces sont hermaphrodites, Les fleurs sont blanches, roses ou mauves. Le feuillage est entier. Les espèces appartenant à ce groupe sont généralement annuelles.


Liste des espèces

 
absinthioides
acaule
adenophorum
aethiopicum
alnifolium
alpinum
amanum
angustilobum
arabicum
arborescens
asplenioides
astragaloides
atlanticum
aureum
bardusi
battandieranum
beketowii
bertramii
birandianum
boissieri
botrys
bovei
brachycarpum
carvifolium
castellanum
cedrorum
celtibericum
cheilanthifolium
chevallieri
chilense
chium
chrysanthum
ciconium
cicutarium
corsicum
cossonii
crassifolium
crenatum
crinitum
crispum
cygnorum
cyrenaicum
danicum
daucoides
dimorphum
foetidum
gaillardotii
garamantum
geoides
glandulosum
glaucophyllum
gruinum
guicciardii
guinochetianum
guttatum
hakkiaricum
haradjiani
hesperium
heteradenum
heterosepalum
hoefftianum
iranicum
jahandiezianum
keithii
laciniatum
lebelii
leucanthum
macrophyllum
mairei Wilczek
malacoides
manescavi
mauritanicum
maritimum
masguindali
medeense
meynieri
microphyllum
moschatum
mouretii
munbyanum
nanum
nervulosum
neuradifolium
niveum
oreophilum
oxyrrhynchum
pelargoniiflorum
populifolium
praecox
primulaceum
pulverulentum
recorderi
reichardii
ribifolium
rodiei
rupestre
rupicola
salmoneum
salzmannii
sangredii
sanguischristi
saxatile
schemachense
sebaceum
seratinum
sibthorpianum
somanum
sosnowskianum
stellatum
stephanianum
stylatum
subcordatum
subtrilobum
tataricum
telavivense
texanum
tibetanum
tocranum
tordylioides
touchyanum
toussidanum
triangulare
trichomanifolium
trifolium
valentinum
vetteri
 
Comment et où planter un Erodium ?
 
Plusieurs possibilités s'offrent à vous pour utiliser les Erodium dans votre jardin. Pour le plus grand nombre; il faut les planter en bordure ou en rocaille dans un endroit ensoleillé, il peut être sec en été et surtout drainant en hiver. Vous pouvez installer les érodiums de grande taille dans des massifs au soleil toujours dans un endroit drainant. Les érodiums s'associent avec de nombreuses plantes, il faut surtout penser à ce que les plantes voisines ne les recouvrent pas car un érodium étouffé par sa voisine ne pourra pas aller pousser plus loin du fait qu'il pousse sur pivot. Il faut à la plantation incorporer à votre terre du petit gravier si vous la trouvez trop compacte, argileuse. Il est également conseillé de surfacer avec ce même gravier pour isoler le collet de l'humidité et aussi pour favoriser les semis spontanés. La multiplication se fait par semis ou par bouture de tige charnue au printemps ou au mois de septembre. Il est nécessaire de nettoyer la plante de temps en temps pour favoriser les remontées. La technique la plus simple n'est pas de couper mais de tirer sèchement sur les tiges sèches en maintenant le pied.
Une plante vivace est avant tout, qu'elle soit de milieu sec ou humide, une plante qui vit plusieurs années, sa durée de vie dans un jardin, est bien sûr soumise au climat du lieu dans lequel elle vit, si les conditions (environnement, nature du sol, hygrométrie...) sont voisines de celles du milieu d'origine le résultat en sera meilleur; il faut respecter ces paramètres pour créer un jardin libre et vivant.