Filtrer par :

Genre botanique

En stock

Couleur

Exposition

Hauteur en fleur

Nature du feuillage

Nature du sol

Période de floraison

Plante parfumée

Résistance à la sécheresse

Zone de rusticité

Cistus - Ciste

Les cistes ou Cistus sont de petits arbustes méditerranéens compacts aux feuilles persistantes, souvent velues, parfois collantes et aromatiques. Leurs jolis fleurs simples, printanières ou estivales ne durent qu'une journée, mais se renouvellent chaque jour et couvrent le sol d'une charmante pluie de pétales. Elles sont blanches, roses à fuchsia ou mauves ou jaunes et leur cœur est orné d'un bouquet d'étamines jaune orangé. Les fruits sont des capsules ignifugées, ce qui leur permet de se ressemer après un incendie.

Plante idéale pour les sols très secs, caillouteux, pauvre, et les expositions ensoleillées. Les variétés indiquées pour la mi-ombre supportent la concurrence racinaire des arbres, pins et des chênes, à la lisière desquels ils peuvent prospérer. Ils tolèrent la pollution et les embruns. Bien qu'elles ne produisent pas de nectar, les fleurs des cistes sont activement visitées par les abeilles qui récoltent un abondant pollen : les cistes sont très utiles comme couvre-sol fleuri sans désherbage, car ils libèrent des substances qui empêchent la germination des mauvaises herbes à leurs pieds (allélopathie). Plantez-les en rocaille, jardin de gravier, bordure, haie basse ou sur un talus, dessus de muret, en bac, en massif, ou plantés près d'un espace détente, dans un sol sec et pauvre. Associez-les avec Allium, Bupleurum, Crassula sarcocaulis, Erodium, Eryngium, Stachys byzantinathym y compris couvre-sol, Delosperma, Dorycnium, santoline, Sedum, lavande, romarin, sauges, Tanacetum, Teucrium, Helichrysum, Phlomis, Alcea, Agave, Dasylirion, Hesperaloe, Pistachier lentisque, Genévrier rouge, etc.

Le nom de genre Cistus a été donné à ces plantes par le botaniste français Joseph Pitton de Tournefort. Il vient du grec Kistos, nome de ces buissons en Grèce, qui donna le latin Cisthos cité par Pline l'ancien. Ce genre comprend une vingtaine d'espèces de sous arbrisseaux méditerranéens de la famille des Cistaceae, proches des Halimium et des Helianthemum.

Leurs feuilles opposées, persistantes à semi-persistantes et souvent duveteuses, sont ovales à lancéolées, parfois allongées. Certaines espèces contiennent une essence aromatique, comme le Cistus ladanifer, qui fournit le Laudanum médicinal.

Les inflorescences portent des fleurs simples à 5 pétales, parfois marqués de rouge ou de jaune orangé en leur cœur, de temps en temps à macules pourpre foncé et ornées d'un bouquet d'étamines et anthères jaune orangé. Chez certaines espèces, les pétales sont joliment froissés comme du papier crépon.

Ils aiment les sols caillouteux drainés et supportent le calcaire, les épisodes de sécheresse une fois bien implantés. Offrez-leur une exposition ensoleillée bien dégagée et abritée du nord. Un paillage minéral est préférable et correspond bien au décor de garrigues ou enrochements d'où Ils proviennent. Pincez les pousses des jeunes plants pour des plantes ramifiées, étalées et dense. Tailler les fleurs fanées favorise la remontée à fleurs et garde les plantes plus compactes. Renouvelez les plants dégarnis au bout de quelques années. Vous pouvez faire des boutures de pousses en fin d'été.

Ils résistent mieux aux froids s'ils sont plantés en sol maigre, bien drainant, ne retenant pas l'eau. Les espèces de maquis acides comme Cistus ladanifer et Cistus laurifolius apprécient un sol acide à neutre ou un sable siliceux. Cistus monspeliensis et Cistus creticus tolèrent un peu de calcaire. Les autres espèces, issues de garrigues calcaires, le supportent bien. Vous pouvez mélanger du gravier ou de la pouzzolane à votre sol s'il est un peu lourd. Comme beaucoup de plantes méditerranéennes, ils n'ont pas besoin d'un sol enrichi et on les arrose de manière abondante mais espacée la première année, puis plus du tout. Évitez de les déplacer une fois établis car leurs racines n'aiment pas être dérangées. Les cistes ne nécessitent presque aucun entretien, si ce n'est une légère taille de leurs pousses après la floraison, vers la fin de l'été par exemple, pour leur conserver un port bien compact.

Affichage 1-27 de 27 article(s)