Collections de plantes vivaces de terrain sec : contact mail ou 06 61 02 72 34

Santolina magonica

Une des plus petites santolines. Toutes petites feuilles gris argenté dont le superbe parfum est enivrant. Port en boule aplatie.

 

Fleur jaune légèrement orangéElle a une bonne tenue aux vents et supporte très bien les embrunsAttire les papillons.

 

Origine : endémique des îles Baléares, où elle vit dans les broussailles épineuses et sèches, des zones côtières aux montagnes jusqu'à 1400 m d'altitude.

Plus de détails...

Prix / plante (même variété) en fonction de la quantité

1-23-45-2425 +

8,90 €

8,01 €

7,12 €

6,23 €

Pot 1,4L anti-chignon

8,90 €

- +

Caractéristiques des Santolina magonica

Genre : Santolina

Espèce : magonica

Famille : Asteraceae

Rusticité : Résistant jusqu’à - 16ºC

Taille (Haut. x Larg.) : 25 cm x 35 cm

Densité de plantation par m² : 3

Parfum : feuillage très aromatique

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • M
  • J
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

  • Résistance à la sécheresse : besoin en eau faible
  • Genre botanique : Santoline
  • Zone de rusticité : Z7 : - 16°C à - 12°C
  • Exposition : soleil
  • Période de floraison : printemps
  • Hauteur en fleur : 10 à 30 cm
  • Couleur : jaune
  • Nature du sol : drainant (caillouteux ou filtrant)
  • Nature du feuillage : persistant
  • pH du sol : Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5), Basique (calcaire Ph > 7.5)
  • Type de plantes : arbrisseau
  • Plante parfumée : feuillage aromatique
  • Usage de la plante : rocaille, pot et conteneur, en massif, jardin sur gravier

Sous arbrisseaux à feuilles persistantes, gris argenté.

 

On peut voir de magnifiques colonies de Santonine chamaecyparissus subsp. magonica sur la côte rocheuse de la péninsule du Levant, à Majorque.

 

Elle se distingue de la Santonine commune par son port plus tapissant : parmi les différentes Santonines, c'est celle qui forme le meilleur couvre-sol. Les nombreuses ramifications latérales donnent naissance à des tiges horizontales qui s'enracinent facilement au contact du sol. De croissance assez lente, elle se développe en un coussin aplati.

 

La sous espèce magonica se distinguent aussi des autres Santonines son odeur de particulièrement agréable, fraîche et tonique, elle évoque l'eucalyptus et la menthe.

 

Les très nombreuses fleurs jaune orangé s'épanouissent en mai-juin, leur pollen abondant attire de multiples insectes utiles. On peut par exemple observer sur les fleurs de Santonine les minuscules coccinelles noires, du genre scymnus, dont les curieuses larves cotonneuses sont particulièrement efficaces pour dévorer les colonies de pucerons.

 

Comme toutes les Santonines, une taille après floraison permet à la plante de conserver un port plus compact.

 

Elle est sensible au dépérissement occasionné par des maladies cryptographiques comme le phytophthora, qui se développent en condition chaude et humide. Il faut donc la planter uniquement dans le secteur non irrigué du jardin. Elle préfère les sols pauvres, caillouteux ou sablonneux, parfaitement drainé. Dans les jardins en bord de mer, elle résiste parfaitement aux embruns directs. C'est l'une des rares plantes que l'on peut installer en toute première ligne, à proximité immédiate des vagues.


Vous pouvez associer cette plante avec :

Pas d'évaluation pour le moment