Une question ? des conseils ? appelez-nous au 06 61 02 72 34, ou par mail

Nouveautés

Toutes les nouveautés

  

Offrir une carte cadeau

    

Quel est le pH de mon sol afin de préparer le terrain

Connaissez-vous votre sol mis à part que vous le trouvez ingrat et impropre à l'aménagement de jolis massifs ?

Ces conseils vous aideront à préparer le terrain.

La plupart de nos plantes tolèrent le calcaire et peuvent égelement se planter dans un seul neutre à légèrement acide.

 

Votre sol est-il acide ou calcaire ?

Carte de répartition des zones de pH mesuré dans la couche de surface des sols cultivés français. Elle est bien sûr basée sur les caractéristiques du sous-sol, voire de la roche mère qui en se dégradant et en étant enrichie par les matières organiques, conditionne grandement le pH en surface. Cette carte donne un aperçu global du pH à un niveau régional. 

 

On peut classer le sols selon leur acidité de la manière suivante :

    - pH < 5,60 :  sols très acides.
    - 5,61 < pH < 6,1 :  sols faiblement acides  
    - 6,11 < pH < 7,00 :     sols équilibrés permettant une bonne alimentation minérale  
    - pH > 7,00 :   sols calcaires et /ou salés.
 
Carte du ph des sols en France
 

Par quels moyens différencier sol calcaire et sol acide ?


  • Plantes indicatrices  :

La présence de certaines plantes peut indiquer si le sol est calcaire ou acide. La présence de Chêne liège, Châtaignier, Pin Maritime, Pin laricio, présentant de bonnes conditions de croissance sont le signe d’un sol plutôt acide. Cela est corroboré par la présence d’autres plantes telles que la bruyère arborescente, la fougère aigle, la myrtille, la lavande papillon.  
La flore calcicole est plutôt caractérisée par l’absence des calciguges citées plus haut. 
Pour plus de détails, se reporter aux flores. 
 
  • La nature de la roche mère :  

Les sols situés sur roches calcaires sont rarement très acides. 
Généralement basiques, leurs horizons superficiels sont souvent décarbonatés et présentent un pH neutre. 
 
  • Réaction à l’acide 

Le versement de gouttes d’acide chlorhydrique dilué sur un échantillon du sol provoque une effervescence si le sol est calcaire. Plus celle-ci est forte, plus le pourcentage dit « de calcaire actif » est important. 
 
  • La mesure du pH  

La mesure du pH permet de déterminer de façon précise l’acidité d’un sol. Cette mesure peut se faire de façon simple par l’emploi d’un pHmètre (sonde électronique ou colorants qui changent de couleur selon le pH). Comment analyser le pH de mon sol ? Il s'agit de récolter un échantillon le plus représentatif possible de la diversité du sol de votre jardin.
 
  1. S'il est vaste, il sera nécessaire de prélever plusieurs échantillons en fonction de la topologie et de là végétation observée.
  2. Des veines de sol distinctes peuvent être à l'origine de variations conséquentes à quelques mètres près.
  3. Pour chaque échantillon, effectuez trois à huit prélèvements a 30 cm de profondeur à l'aide d'une bêche. Vous les mélangerez intimement par la suite avant de les condition­ner dans la pochette préalablement fournie par le laboratoire (environ 500 grammes).
  4. Le laboratoire d'analyse vous fournira en retour des renseignements précis sur la nature chimique et physique de votre sol et vous donnera les préconisations nécessaires pour assurer sa fertilité.