Filtrer par : (10 produits)

Genre botanique

En stock

Couleur

Exposition

Hauteur en fleur

Nature du feuillage

Nature du sol

Période de floraison

pH du sol

Plante parfumée

Aucun choix disponible pour ce groupe

Résistance à la sécheresse

Usage de la plante

Zone de rusticité

Aster

Les Aster sont des plantes vivaces compactes, étalées ou parfois plus dressées, qui font merveille en bouquets. Ils se couvrent de fleurs bleues, mauves, pourprées, roses ou blanches, surtout en automne, dès la fin de l'été ou au printemps. Les plantes sélectionnées ici vivent dans les sols bien drainés en altitude et dans les forêts de l'hémisphère nord et en Amérique du nord. La grande diversité des asters permet de les utiliser dans tous les jardins en massif, rocaille, au bord des bassins et dans les jardins de fleurs sauvages, bordures mixtes à l'anglaise, prairies fleuries. Certaines espèces couvrent bien le sol. Vous pouvez les associer à des graminées comme Herbe aux écouvillons, Canche cespiteuse, Calamagrostis, Molinia et de plantes vivaces comme Achillée, Ancolie commune blanche, Aurone, Campanule glomérée bleu clair, Valériane des murs rouge, Géranium vivace, Sauge des bois noire, Gaura blanc pur, Rudbeckia, Verveine rigide, Véronique d'Arménie, iris, Hémérocalle de bordure jaune et rouge, et Rosier paysage rose double.

Aster signifie étoile en grec, en référence à la forme des fleurs. Ce genre compte, avant son remaniement, environ 250 espèces vivaces herbacées, parfois à base ligneuse, réparties en Amérique, Asie, Eurasie et Afrique.

Suite à des études génétiques plus que morphologiques sur ces espèces, commencées à être validées vers 2001, les botanistes ont décidé de dispatcher ces plantes dans divers genres, parfois créés pour l'occasion. Donc certains Aster devraient maintenant être appelés Eurybia, Symphyotrichum, Ampelaster, Oreostemma, Xanthisma, Tripolium, Galatella, Afroaster, Madagaster, Doellingeria, Diplostephium, Notocastrum, Oritrophium... De quoi en perdre son latin ! En bref :

-Aster alpinus et x frikartii ne changent pas.

-Aster dumosus devient Symphyotrichum dumosum

-Aster ericoides devient Symphyotrichum ericoides

-Aster novi-belgii devient Symphyotrichum novi-belgii

-Aster oblongifolius devient Symphyotrichum oblongifolium

La plupart des Aster portent des feuilles alternes et entières, vertes à gris-vert, ovales à cordiformes, de plus en plus petites à mesure de leur élévation sur la tige.

Les fleurs en capitules ressemblent à des marguerites. Les pétales, appelés ligules, peuvent être très fin et nombreux, oscillant entre 5 sur certaines espèces et 250 sur des variétés contemporaines à fleurs très doubles. Elles sont solitaires ou réunies en grappes ou en panicules, sur des tiges érigées ou étalées et généralement ramifiées. Les fleurs peuvent êtres blanches, roses, bleues ou pourpres selon les variétés. Le petit cœur de la fleur, généralement jaune, parfois brun, orangé ou violacé, est composé de jusqu'à 300 minuscules fleurons tubulés.

Les Aster aiment se plaisent au soleil et certains tolèrent la mi-ombre. Ils poussent dans tout sol meuble, bien drainé, même calcaire, pas trop acide et moyennement fertile. Ils sont plus vigoureux en sol enrichi, arrosé par temps sec prolongé ou qui garde un peu la fraicheur. Aster ericoides (Symphyotrichum ericoides) résiste mieux au sec et n'a pas besoin d'être divisé souvent.

Il est conseillé de tuteurer les plus grandes variétés, ou de les entourer de plantes pouvant les soutenir. Coupez à ras du sol les parties sèches en fin d'hiver. Une division de touffe tous les 3 à 5 ans environ, permet de les rajeunir.

Affichage 1-10 de 10 article(s)