Yucca torreyi
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Yucca torreyi

Espèce arborescente dont la hauteur varie de 1 à 7,3 m. Il a généralement un tronc mais peut en avoir plusieurs.

 

Les feuilles sont rigides, variant de 0,6 à 1,4 m de long et jusqu'à 5 cm de large. Les fleurs sont grandes, 4,4-10 cm, blanc crème et souvent teintées de pourpre.

 

Origine: nord-est du Mexique, l'ouest du Texas et le sud-est du Nouveau-Mexique.

Plus d'informations...

8,90 €
TTC
Quantité
Dernières plantes en stock

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,67 €
5 20% Jusqu'à 8,90 €
25 30% Jusqu'à 66,75 €

Caractéristiques des Yucca torreyi

Genre :
Yucca
Espèce :
torreyi
Famille :
Asparagaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 12 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
1-7 m x 3-4 m
Densité de plantation par m² :
1

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • J
  • A
  • S
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau faible
Hauteur en fleur :
plus de 2 m
Exposition :
soleil
Couleur :
crème
Nature du feuillage :
persistant
Période de floraison :
été
Nature du sol :
sec et pauvre
Zone de rusticité :
Z7 : - 16°C à - 12°C
Genre botanique :
Yucca

Comment cultiver le Yucca torreyi :

Yucca torreyi est une espèce arborescente dont la hauteur varie de 1 à 7,3 m. Il a généralement un tronc mais peut en avoir plusieurs. Les très vieilles plantes peuvent avoir plusieurs branches qui divergent à des angles aigus.

Les feuilles sont rigides, variant de 0,6 à 1,4 m de long et jusqu'à 5 cm de large.

Les feuilles vivantes sont souvent disposées le long de la tige, formant une rosette allongée. Beaucoup de feuilles sont dressées, tandis que d'autres divergent à différents angles. Ce trait combiné avec le fait que les feuilles mortes s'accrochent au tronc donne à Yucca torreyi ce qui peut être décrit comme une apparence plutôt négligée. Les feuilles sont généralement vert jaunâtre foncé, mais une forme attrayante bleu-vert existe également. Le bord des feuilles porte des filaments persistants bouclés à droits.

L'inflorescence est une panicule dont généralement plus de la moitié est élevée au-dessus des feuilles. Les fleurs sont grandes, 4,4-10 cm, blanc crème et souvent teintées de pourpre.

 

Plantation :

Plantez-les en plein soleil.

 

Ils peuvent être facilement endommagés par un apport trop important de matière organique ou d’argile. L'ajout peu fréquent de petites quantités de compost ou d'un autre amendement organique peut aider à améliorer un sol trop compact. Dans les jardins où les sols sont très compacts et le drainage mauvais, il est conseillé de les placer dans une plate bande surélevée, sur une petite butte ou un monticule afin d’améliorer le drainage. L'amendement des sols mal drainés avec du gravier, du sable ou des briques broyées améliore le drainage et optimise le taux de réussite dans les climats froids et humides.

 

Lorsque vous plantez votre Yucca, et quel que soit le type de sol, pensez à toujours surélever votre plant de telle sorte que le collet (base de la plante) soit 2,5 cm au dessus du niveau du sol. Cette partie est particulièrement sujette aux pourritures lorsqu'elle est trop enfoncée dans le sol.

 

Pour toutes les plantes, commencez par creuser un trou peu profond, pas plus que la profondeur du système racinaire et 4 à 5 fois plus large que le contenant dans lequel il pousse. Les racines des yucca peuvent être taillées de manière significative lors de la plantation. Dans les climats très secs, créez une petite cuvette autour de la plante pour retenir l’eau. Cette cuvette permet à l'eau d'être appliquée directement sur la zone racinaire et de s'infiltrer lentement dans le sol.

 

Amendement :

Les amendements de sol ou les engrais au moment de la plantation sont inutiles. La plupart de ces espèces, en particulier les plus adaptées à la sécheresse, ont rarement besoin d'engrais lorsqu'elles sont plantées en pleine terre. Un léger enrichissement du sol une fois par an suffit.

 

Paillage :

Privilégier un paillage minéral. Ce dernier aura l'avantage de maintenir le sol légèrement plus frais dans les régions de climat très chaud. Éviter les paillages organiques du type paille ou feuilles qui peuvent retenir trop d'humidité et donc favoriser les pourritures.

 

Arrosage :

L'arrosage des yuccas  dépend des températures et de leur exposition. En règle générale, ils poussent quand il fait chaud, mais rarement quand il fait très chaud (plus de 41°C) et quand il fait froid. Parce qu'ils sont succulents et capables de stocker de l'eau pour une utilisation future, ils ne doivent pas être trop arrosés, en particulier lorsque les plantes sont en dormance. Dans la plupart des régions l'arrosage ne sera donc pas nécessaire. Il faut plutôt au contraire veiller à les protéger d'une humidité excessive pendant la période hivernale en améliorant le drainage ou en protégeant la plante en la couvrant par exemple avec une plaque de polycarbonate pendant l'hiver.

 

Entretien :

Supprimer les tiges défleuries et désherber régulièrement au pied des plantes.

 

Pour la culture en pot :

Ils peuvent s'adapter très facilement à la culture en conteneur dans la mesure où on choisit un pot de taille adaptée. L'avantage de la culture en pot et également que l'on peut les déplacer dans une zone plus abritée (sous un auvent ou contre un mur de maison par exemple) afin de protéger les plantes pendant la mauvaise saison. Placer les pots en plein soleil, cultiver les plantes dans un substrat composé de sable, gravier et de terre franche assez riche. Durant la croissance arroser une fois par semaine et apporter un engrais liquide une ou deux fois par mois. Si pendant la période hivernale les températures devaient être très froides on peut protéger le pot en l'emballant avec du voile d'hivernage. Il est particulièrement important de faire attention à la partie centrale de la plante (là où les nouvelles feuilles apparaissent) car si cette partie est abîmée toute la plante pourrait mourir.

 

Multiplication :

Il faut parfois polliniser les fleurs à la main pour obtenir des graines.

  1. Semis au printemps, en pot entre 13 et 18°C pour les espèces rustiques et entre 19 et 24°C pour celles qui sont moins rustiques. La levée demande environ 1 mois. repiquer ensuite en pot quand les plantes atteignent 5 cm.
  2. On peut également prélever et transplanter des rejets enracinés au début du printemps pour les plantes installées au jardin.

 

À propos du genre Yucca :

 

Le Yucca est une plante robuste et attractive toute l'année, qui apporte une touche exotique au jardin. Ce genre regroupe des plantes au feuillage linéaire persistant, rigide ou parfois plus souple et arquées, souvent terminé en pointe, sauf chez les non piquants comme yucca filamentosa, Yucca baccata, Yucca rupicola ou Yucca flaccida, très peu piquant. Les feuilles, souvent bleutées ou vertes, sont réunies en rosettes très régulières et graphiques. Beaucoup d'espèces finissent par former un tronc court appelé stipe, parfois ramifié à un âge avancé et d'autres restent en touffes, comme Yucca filamentosa, Yucca baccata, Yucca flaccida, Yucca harrimaniae, Yucca rupicola, Yucca whipplei. En été, leurs inflorescences dressées de clochettes blanches sont impressionnantes. Les espèces présentées ici sont toutes résistantes au froid en sol bien drainé.

Ce sont de bonnes plantes pour les jardins secs sans arrosage, les rocailles, jardins de gravier, sujets isolés, massifs secs, talus, bords de mer et ils se cultivent bien en pot. Vous pouvez les associer à des Sedum, Pourpier vivace rose, Agave à feuilles ovales, Herbe des ours, Dasylire à longue feuille, Opuntia, Hesperaloe géant, Santoline à feuilles de romarin grise, lavandin, Romarin tomenteux, Sauge de Tanger, Bupleurum, Iris d'Alger, à des graminées comme Muhlenbergia, Stipa, etc.

 

Yucca vient de Yuca, le nom local du manioc chez les Amérindiens Arawak de Haïti. Ce nom fut donné à ces plantes par le botaniste Louis Gerard (1733-1819) suite à une confusion. Il existe une quarantaine d'espèces de Yucca, originaires d'Amérique centrale, des Antilles et du sud des États-Unis. Proches des Nolina et des Dasylirion, ils sont actuellement classés dans la famille des Asparagaceae, alors qu'ils faisaient partie il y a quelques années des Agavaceae.

 

Leurs longues feuilles linéaires en forme de glaives sont persistantes, bleutées à vertes. Elles peuvent être rigides et épaisses ou plus souples et arquées. Elles sont souvent terminées par une pointe de laquelle il faut se protéger chez les espèces à feuillage rigide, mais celle-ci peut être inoffensive, comme chez Yucca filamentosa. Cette dernière espèce, comme Yucca baccata et Yucca filifera est d'ailleurs hérissée de fils recourbés attractifs, d'où son nom. Les feuilles réunies en rosettes sont disposées en spirales, de manière si régulière chez certaines espèces, qu'elles ont parfois une forme sphérique parfaite, très graphique.

 

Leur floraison, parfois légèrement parfumée en soirée, apparaît en été, lors des périodes chaudes, au sommet de la plante, depuis le cœur de la rosette de feuilles. Elle est plus abondante sur les plantes adultes bien établies. Les fleurs sont réunies en panicules ressemblant à des épis, portées par une forte tige dressée ou retombante chez Yucca filifera. Les fleurs sont de superbes clochettes campanulées ou globuleuses blanches, parfois teintées de pourpre par endroits. Le fruit est une capsule à 3 lobes, sèche ou parfois charnue, consommée par les Amérindiens chez Yucca baccata et filifera. Cependant, les fleurs n'étant pas pollinisées par des mouches et un papillon nocturne mexicain, il faut les polliniser à la main pour espérer voir les fruits se former. Les fleurs et les tiges florales sont également des aliments réputés chez les Indiens d'Amérique. Il arrive parfois que de rares espèces, à la floraison majestueuse et impressionnante comme celle de Yucca whipplei, de plus de 2,5 m de hauteur, sèchent après la floraison, attendue depuis environ 5 à 10 ans, laissant généralement une ou deux pousses basales prendre le relais. Ces espèces sont dites monocarpiques.

 

Plantez votre Yucca dans un sol très bien drainé, en plein soleil, à exposition si possible assez chaude et abritée des vents froids. Il pousse plus vigoureusement en sol fertile mais sera plus résistant au froid en sol pauvre. Il peut résister à de très longues périodes de sécheresse. Pour les espèces à feuillage gris ou originaires de zones désertiques, un sol assez poreux et sec en été est conseillé, quitte à les positionner en pente ou sur une butte ou rajouter des granulats, du sable à la plantation, à améliorer le sol pour l'alléger avec du terreau et un peu de compost mélangé en surface. Un paillage minéral est conseillé pour protéger le collet de la plante de l'humidité. N'enterrez jamais le collet ou la base du tronc de la plante, mais préférez le surélever de quelques centimètres pour éviter qu'il ne pourrisse.

Le seul entretien consiste à supprimer la hampe florale lorsqu'elle est fanée. L'arrosage en pleine terre est inutile, et doit être parcimonieux en bac, pour ne pas faire pourrir les racines.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !