Callistemon rigidus - Rince-bouteille rigide
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Callistemon rigidus - Rince-bouteille rigide

Arbuste à feuilles persistantes vert sombre, effilées et coriaces. Inflorescences étonnantes, rouge et or, formant des manchons cylindriques autour des tiges comme des écouvillons.

 

Origine : Endémique de l'état de Nouvelles Galles du Sud en Australie.

Plus d'informations...

8,90 €
TTC
Quantité
Disponible

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,67 €
5 20% Jusqu'à 8,90 €
25 30% Jusqu'à 66,75 €

Caractéristiques des Callistemon rigidus - Rince-bouteille rigide

Genre :
Callistemon
Espèce :
rigidus
Famille :
Myrtaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 11 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
2 m x 1,5 m

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • M
  • J
  • J
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau moyen
Hauteur en fleur :
plus de 2 m
Exposition :
soleil
Couleur :
rouge
Nature du feuillage :
persistant
Période de floraison :
été
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
drainant (caillouteux ou filtrant)
Zone de rusticité :
Z8 : - 11°C à - 7°C
Type de plantes :
arbuste
Usage de la plante :
jardin sur gravier
pot et conteneur
Genre botanique :
Callistemon

Comment cultiver le Callistemon rigidus - Rince-bouteille rigide :

Arbuste à feuilles persistantes vert sombre, effilées et coriaces.

 

En mai, la plante se couvre d'inflorescences étonnantes, rouge et or, formant des manchons cylindriques autour des tiges comme des écouvillons : en Australie elle est d'ailleurs appelée Stiff Bottlebrush, c'est à dire rince-bouteilles rigide. Des fleurs, on ne voit en faite que les magnifiques étamines rouge clair, portant à leur extrémité une petite masse de pollen jaune foncé (Callistemon vient du grec Kallistos, très beau et stêmôn, étamines).

 

Bien qu'il ne soit pas très connu, le Callistemon rigidus est certainement le plus adaptable des nombreux Callistemon. Il supporte parfaitement les sols difficiles (argileux et calcaires) et résiste bien au froid. C'est également le plus résistant à la sécheresse de tous les Callistemon. Il a une croissance rapide, et son port raide, un peu dégingandé, est assez original : pour le mettre en valeur, on peut le planter en sujet isolé, comme une émergence solitaire au milieu des plantes basses ou tapissantes.

 

L'espèce apprécie le plein soleil, les sol légers, pauvres, même légèrement calcaire, sec à frais. À protéger l'hiver en dessous de -12°C, peut repartir du pied même si la partie aérienne est brûlée par le froid.

 

Il yolère très bien le vent et les embruns. Il peut être utilisé en haie, comme brise-vent. Taillez-le après la floraison juste sous les fleurs séchées pour lui conserver une forme plus compacte. Sa culture en conteneur est possible pour balcons ou terrasses.

 

On le multipliera par semis en automne, par boutures semi-aoûtées en automne ou au printemps.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !