• Nouveau
Cotoneaster franchetii - Cotonéaster de Franchet
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Cotoneaster franchetii - Cotonéaster de Franchet

Arbuste persistante ou semi-persistante avec des feuilles vert brillant dessus et duveteuses en dessous. Floraison parfumée blanc rosé suivie d'une fructification de petits drupes rouge vermillon qui sont très prisés par les oiseaux et le petits mammifères en hiver.

 Il est assez proche de Cotoneasters lacteus qui a lui des feuilles plus grandes.

Origine : Sud-ouest de la Chine. Introduit par l'abbé Soulié en 1895.

Plus d'informations...

6,90 €
TTC
Quantité
Disponible

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,07 €
5 20% Jusqu'à 6,90 €
25 30% Jusqu'à 51,75 €

Caractéristiques des Cotoneaster franchetii - Cotonéaster de Franchet

Genre :
Cotoneaster
Espèce :
franchetii
Famille :
Rosaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 28 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
2 à 3 m x 3 à 4 m
Parfum :
floraison parfumée

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • M
  • J
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau faible
Hauteur en fleur :
plus de 2 m
Exposition :
soleil
Couleur :
blanche
Nature du feuillage :
caduc
Période de floraison :
printemps
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
s'adapte à tous les sols
Zone de rusticité :
Z6 :  - 22°C à - 17°C
Z7 : - 16°C à - 12°C
Z9 : - 6°C à - 1°C
Type de plantes :
arbuste
Usage de la plante :
en massif
haie champêtre
Genre botanique :
Cotoneaster

Comment cultiver le Cotoneaster franchetii - Cotonéaster de Franchet :

Facile à réussir et vigoureux, ils forment rapidement un bel arbuste arrondi aux longs rameaux souples retombant. Son beau feuillage nervuré, persistant tout l'hiver, assez épais, est vert brillant dessus, blanchâtre et duveteux au revers. Ses rameaux, couvert d'un fin duvet gris, deviennent rougeâtres en hiver.

 

En juin-juillet, il porte de dense bouquet de fleurs blanc crème et rose, de 4 à 6 cm. De septembre à la fin de l'hiver, et dès son plus jeune âge, il porte de nombreux fruits ovoïdes rouges de 6 mm de diamètre, réunies en grappes denses et larges. Très décoratif, il attire les oiseaux.


Il peut former à l'âge adulte de petits arbres. Il est peu exigeant et rustique et peu poussé partout en France ils préfèrent les expositions ensoleillées mais accepte l'ami ombre. Il supporte le froid, la pollution et le vent. Il offre gîte et couvert aux oiseaux et aux insectes butineurs.


Il exige que peu de soins, si ce n'est un peu de taille enfin divers pour leur conserver un port harmonieux ou limiter leur expansion. La taille sévère est supportée si nécessaire, mais supprime les fruits de l'année.

Des scientifiques de la Royal Horticultural Society (RHS) au Royaume-Uni ont mené une étude sur l'efficacité des haies pour absorber la pollution de l'air. Ils ont découvert que les variétés de Cotoneaster touffues et duveteuses, comme Cotoneaster franchetii ou Cotoneaster lacteus, sont des « super plantes » qui peuvent aider à absorber la pollution atmosphérique. Sur les routes à fort trafic, Cotoneaster franchetii dense et duveteux est au moins 20 % plus efficace pour absorber la pollution atmosphérique que d'autres arbustes souvent plantés le long des routes.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !