Veronica polifolia - Véronique grisâtre
  • Veronica polifolia - Véronique grisâtre
  • Veronica polifolia - Véronique grisâtre
  • Veronica polifolia - Véronique grisâtre
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Veronica cinerea - Véronique grisâtre

Couvre-sol cotonneux. Vivace à souche ligneuse et tiges prostrées, feutrées de blanc. Les feuilles persistantes sont couvertes d'une sorte de coton blanc. En mai apparaissent des fleurs en coupe, bleu foncé, qui s'épanouissent au sommet de  nombreuses grappes terminales.

 

Origine : Est de la Méditerranée.

Plus d'informations...

6,90 €
TTC
Quantité
Dernières plantes en stock

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,07 €
5 20% Jusqu'à 6,90 €
25 30% Jusqu'à 51,75 €

Caractéristiques des Veronica cinerea - Véronique grisâtre

Genre :
Veronica
Espèce :
cinerea
Famille :
Scrophulariaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 22 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
10 cm x 40 cm
Densité de plantation par m² :
4

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • A
  • M
  • J
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau faible
Hauteur en fleur :
10 à 30 cm
Exposition :
soleil
Couleur :
bleu
Nature du feuillage :
persistant
Période de floraison :
printemps
pH du sol :
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
drainant (caillouteux ou filtrant)
Zone de rusticité :
Z6 :  - 22°C à - 17°C
Type de plantes :
plante vivace
Usage de la plante :
couvre-sol
jardin sur gravier
rocaille
Genre botanique :
Veronica

À propos du genre Veronica :

Les véroniques ou Veronica sont appréciées pour leur beau feuillage et leurs épis dressés de fleurs bleues, mauves à pourprées, rosées ou blanches, pendant 2-3 mois, au printemps ou en été. Ce sont généralement de petites plantes vivaces, souvent rampantes ou parfois plus dressées, comme Veronica spicata. Elles sont charmantes comme couvre-sol, en rocaille, jardins de gravier, massif ou pot, avec des graminées comme Festuca, Pennisetum et des plantes vivaces comme violettes, Sauge des bois et officinalis, Choux marin, Armoise, Aster prostré, Bergénie - plante des savetiers, Campanule des murailles, Bec de grue, geranium vivace, Corbeille d'Argent, Coquelourde blanche à cœur rose, Épiaire naine, Millepertuis du Mont Olympe, Iris des rocailles et Saponaire à fleur blanche.

 

Le genre est dédié à Sainte-Véronique, qui aurait essuyé le visage du christ avec un linge pendant la passion, sur lequel son visage serait resté imprimé. Veronica vient du grec verum icon, l'icône authentique. On devine d'ailleurs un petit visage au centre de la fleur... Il existe environ 250 espèces de ces plantes annuelles ou vivaces, dont la véronique officinale, connue pour ses nombreuses vertus médicinales. Elles font partie de la famille des Plantaginaceae depuis 2009, précédemment classées dans les Scrophulariaceae.

 

Les feuilles persistantes à semi-persistantes, arrondies ou lancéolées, sont opposées près de la base de la plante et alternes sur les tiges florales, portées par un pétiole court. Elles sont tantôt dentelées, tantôt entières.

 

Leurs petites fleurs, tournées vers l'extérieur, sont réunies en racèmes, plus rarement en épis. Ces inflorescences sont soit lâches et ramassées, soir plus denses et allongées. Leur couleur dominante est le bleu. Chez la plupart des espèces, l'un des pétales est plus petit et plus clair que les trois autres. Elles sont composées de 4 ou 5 pétales. Les épis de Veronica spicata sont appréciés pour confectionner des bouquets, à couper quand au moins un tiers de fleurs sont ouvertes et à mettre en vase de suite, avec de la nourriture pour fleurs ou un quart de verre de soda.

 

Elles apprécient en majorité un sol drainé même calcaire et une exposition ensoleillée. Les espèces alpines préfèrent un sol pas trop riche et bien drainé. Les plantes à feuillage gris sont sensibles à l'humidité hivernale, donc se plaisent en sol poreux très bien drainé. Si on souhaite les cultiver en pot on peut le faire, dans un mélange à parts égales de terre franche, de terreau de feuilles et de gravier.

Pour l'entretien, coupez les épis de fleurs fanées pour encourager la remontée à fleurs.

 

Comment cultiver la Veronica cinerea - Véronique grisâtre :

Elles ont en général d'une très bonne rusticité.

Au jardin, planter les véroniques  en plein soleil et les espèces alpines en rocaille dans un sol pauvre à moyen, bien drainé. Dans la mesure du possible on évitera l'humidité hivernale surtout pour les espèces à feuillage gris. Elles sont toutes tolérantes au calcaire.

La plante se prête à de nombreuses utilisations dans le jardin : bordure le long d'une allée, joint entre les dalles d'un pas japonais, au pieds de rosiers ou d'arbustes, gazon d'aspect original pour de petites surfaces rarement piétinées. Elle peut facilement être associée à Tanacetum densum subsp. amanii, Phyla nodiflora et Aphyllanthe de Montpellier pour créer un tapis gazonnant où se mêlent les feuillages gris-vert, blancs et argentés.

Si on souhaite les cultiver en pot on peut le faire dans un mélange à parts égales de terre franche, de terreau de feuilles et de gravier.

 

On peut les multiplier par :

  1. Semis, sous châssis froids, en automne. La levée a lieu au printemps. On les repique alors en pot puis on les met en place en automne.
  2. Division de touffes de vivaces, en automne ou au printemps.
 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !