• Nouveau
Iris suaveolens - Iris des rocailles
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Iris suaveolens - Iris des rocailles

L'Iris des rocailles est un délicat petit couvre-sol qui supporte des conditions très difficiles.

 

Sa floraison est abondante et remarquable, avec de grandes fleurs jaunes, qui semblent démesurées par rapport à la taille réduite des feuilles et qui se développent sur une courte tige près du sol.

 

Origine : Est de la région méditerranéenne, de la Bulgarie à la Turquie, où il vit dans maquis clarifié souvent pierreux ou peu profonds, occasionnellement
sur des rochers, généralement dans des endroits ensoleillés, pas trop pluvieux, jusqu'à 1250 m d'altitude.

Plus d'informations...

8,90 €
TTC
Quantité
Dernières plantes en stock

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,67 €
5 20% Jusqu'à 8,90 €
25 30% Jusqu'à 66,75 €

Caractéristiques des Iris suaveolens - Iris des rocailles

Genre :
Iris
Espèce :
suavoelens
Famille :
Iridaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 34 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
15 cm x 15 cm
Densité de plantation par m² :
12
Parfum :
fleurs parfumées

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • A
  • M
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau faible
Hauteur en fleur :
10 à 30 cm
Exposition :
soleil
Couleur :
bleu
jaune
Nature du feuillage :
caduc
Période de floraison :
printemps
Plante parfumée :
floraison parfumée
pH du sol :
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
drainant (caillouteux ou filtrant)
sec et pauvre
Zone de rusticité :
Z4 :  - 34°C à - 29°C
Type de plantes :
rhizomes - bulbes
Usage de la plante :
jardin sur gravier
pot et conteneur
rocaille
Genre botanique :
Iris

Comment cultiver l'Iris suaveolens - Iris des rocailles :

L'Iris des garrigues est un excellent petit couvre-sol qui supporte des conditions difficiles. Dans la nature, on le trouve au milieu des pierres en bord des chemins. Les sangliers le multiplient en fractionnement les rhizomes lorsqu'ils bouleversent les couches superficielles du sol. Dès le mois de mars, ces grosses fleurs jaunes, bleues, violettes ou blanches, qui semblent démesurées par rapport à la taille réduite des feuilles, transforme les étendues caillouteuses des garrigues en une scène joyeuse et multicolore qui annoncent la fin de l'hiver.

 

Grâce à ces épais rhizomes qui servent de réserve, il résiste parfaitement à la sécheresse. Il peut perdre ses feuilles en fin d'été lorsqu'il entre en dormance, le feuillage se régénérant rapidement à l'automne.

 

Dans les jardins, il peut être associé à d'autres plantes de garrigues comme de Teucrium chamaedrys, Aphyllantes monspelliensis ou Potentilla verna, pour composer, en terrain sec et caillouteux, de petites surfaces de pelouse sauvage adaptées à un piétinement modéré.

 

Il permet également de compléter les plantations de Sedum pour diversifier l'approche paysagère des toitures-terrasses. On peut ainsi l'associer à différentes espèces de Sedum mais aussi à des plantes qui se ressèment abondamment dans les substrats comprenant une large part de pouzzolane, comme Asphodelus fistulosus ou Salvia verbenaca. La densité de plantation peut varier selon le type d'utilisation et l'effet recherché : de 9 plantes au mètre carré pour une plantation en mélange pour aller jusqu'à 16 plantes au mètre carré pour une plantation uniforme.

 

Annecdocte : on obtient une essence très aromatique, appréciée en parfumerie et en cosmétique; De même, au Moyen-Orient,
les extraits du rhizome sont utilisés pour faire mariner ou cuire de la viande et ses dérivés [cf. S.I. Ali &
B.F. Mathew dans Nasir & Ali (éd.), Fl. W. Pakistan 202: 16-17 (2000)]. Ses feuilles ont été utilisées pour obtenir certaines variantes de vert d'iris ou vert de gris - également verdigris - un pigment vert clair très apprécié des peintres de la Renaissance, basé sur acétate de cuivre.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !