Figuier 'Noire de Barbentane' - Ficus carica noir
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Figuier 'Noire de Barbentane' - Ficus carica noir

Arbre très important qui n'est pas adaptée aux jardins de petite taille. C'est une variété assez voisine de Bourjassotte noire mais plus précoce et plus résistante à l'humidité.

Plus d'informations...

6,90 €
TTC
Quantité

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,07 €
5 20% Jusqu'à 6,90 €
25 30% Jusqu'à 51,75 €

Caractéristiques des Figuier 'Noire de Barbentane' - Ficus carica noir

Genre :
Ficus
Espèce :
carica
Famille :
Moraceae
Cultivar :
Noire de Barbentane
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 11 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
3,5 à 6 m x 6 à 10 m
Comestible :
Unifère tardive. Fruit de belle taille (70 à  80 g).

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau moyen
Hauteur en fleur :
plus de 2 m
Exposition :
soleil
Couleur :
violet
Nature du feuillage :
caduc
Période de floraison :
été
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
drainant (caillouteux ou filtrant)
Zone de rusticité :
Z8 : - 11°C à - 7°C
Type de plantes :
arbre
Usage de la plante :
en massif
haie champêtre
pour la cuisine
Genre botanique :
Ficus

Comment cultiver le Figuier 'Noire de Barbentane' :

La Plantation

Quelle est la meilleure période ?

  1. Plutôt au printemps : Quand les températures hivernales risquent de descendre de -10°C. Quand le sol est très lourd, très argileux et/ou naturellement très humide, peu drainant.
  2. Plutôt à l'automne dans les autres cas : la plante peut alors commencer à s'installer avant l'hiver et démarrera plus rapidement au printemps, en demandant moins de soins.

 

Exposition

Ensoleillée. En zones froides, rechercher les situations les plus chaudes qui permettront d'avoir des fruits plus précocement et à l'abri du vent, celui-ci accentuant les effets du froid.

 

Type de sol

Le figuier est peu exigeant et s'accommode de tous types de sol, mais sa croissance est optimale dans les sols légers, plutôt sableux, profonds et fertiles. S'il préfère le calcaire, il s'adapte très bien aux sols acides. Il supporte les sols argileux mais s'y développe plus lentement.

Dans un sol très léger, sablonneux, un apport de matière organique (fumier composté, compost pas trop fin, mélange d'algues et de fumier,...) donnera du corps à la terre.

En pratique : plantez dans un trou de 2 à 3 fois le volume du pot en sol meuble, 5 à 6 fois minimum le volume du conteneur en sol lourd.

Le figuier se cultive très facilement en pot : le pot ne doit pas être trop grand : les racines du figuier occuperaient très vite la totalité du volume offert. Mieux vaut se contenter d'un pot d'un diamètre de 6 à 10 cm plus grand que celui du conteneur d'origine et changer tous les 2 ou 3 ans.

 

L'entretien

Arrosage : le figuier a besoin d'eau !

  1. Les premières années. Les arrosages doivent être copieux pour permettre une pénétration de l'eau en profondeur. Un arrosage trop faible ou trop superficiel le rendra plus sensible à la sécheresse.
  2. La deuxième année, il faudra arroser moins souvent mais plus copieusement à chaque arrosage.
  3. Au bout de quelques années, les arrosages ne seront plus nécessaires sauf en période de forte canicule. Un bon paillage, effectué de préférence avec des matières organiques (paille, feuilles, compost, fibres végétales,...) permettra d'économiser et de rentabiliser les apports d'eau. La majorité des problèmes rencontrés chez les jeunes figuiers (bruissements, jaunissement et même chute du feuillage) provient d'un arrosage inexistant ou mal dosé.

 

Amendement

Le figuier a surtout besoin de potasse. Un fumier trop azoté favorisera un développement du bois et un déséquilibre entre végétation et fructification.

 

Taille

La taille se fera de préférence au printemps lorsque la plante est en montée de sève. Le bois du figuier est en creux il faudra le mastiquer si on procède à une taille qui dépasse 2 cm de diamètre. C'est un arbre qui peut facilement se palisser.

 

À propos du genre Ficus - figuiers :

 

Les figuiers ou Ficus carica, sont de petits arbres ou des arbustes fruitiers méditerranéens, appréciés pour leur délicieuse production de figues entre la fin de l'été et l'automne et parfois également en été (variétés bifères). Leur charmant feuillage lobé dégage un agréable parfum de figue au passage. Ce sont des plantes faciles et généreuses quand elles sont bien placées et choisies. Il existe des variétés adaptées à chaque région et des plus ou moins grandes ou compactes, pour les grands ou les petits jardins ou même cultivées en bac sur les balcons et terrasses. Ils résistent bien au sec et à la chaleur une fois implantés. Vous pouvez les planter en isolé, verger, contre un mur, les palisser ou les associer par exemple avec des grenadiersArbutusPhillyreaCornouillerGattilier rosechêne vert et à de plus petites plantes comme MyrtusPerovskiaSantoline des EtrusquesVraie LavanderomarinsaugesoriganSedumHesperaloePhlomisYucca, etc.

 

Le genre Ficus compte environ 850 espèces pour la plupart tropicales, souvent cultivées comme plantes d'intérieur, de la famille des Moraceae, proche des Urticaceae et UlmaceaeNotre figuier, Ficus carica, originaire du pourtour méditerranéen, fait partie des 13 desserts traditionnels provençaux à Noël. Ficus Figue signifie ''manger doux'' en grec ancien, de l'hébreu Feg. Ce fut un des premiers sucres de la méditerranée (le miel étant très chère). Carica fait référence à la Carie, ancienne province d’Asie-mineure, productrice de figues sèches, correspondant aux environs de Bodrum, Marmaris en Turquie. De nombreuses variétés ont été sélectionnées par l'homme depuis plus de 10 000 ans, entre l'Europe et l'Asie mineure. Il a très vite colonisé le monde et pousse actuellement dans les toutes les régions du globe : Australie, Tasmanie, Afrique du Sud, Japon… on le trouve aussi dans des zones plus inhabituelles pour lui, avec des climats plus difficiles : Suisse, Belgique, Angleterre etc.

Cultiver son figuier, c'est aussi cultivé son esprit ! C'est sous un figuier que bouddha trouva la lumière et qu'il enseignait la philosophie. A Athènes, Platon, surnommé Filosikos, l'ami des figues, conseillait à ses disciples de manger des figues pour renforcer leur intelligence.

 

Les figuiers produisent du latex, d’où leur sève laiteuse, photo-toxique, pouvant créer des réaction cutanées après exposition au soleil.

 

Leurs feuilles râpeuses sont lobées et de plus en plus découpées vers le sommet des branches. Leur nervation est palmatinervée (nervures principales partant d'un même point à la base du pétiole ou tige rattachée à la feuille).

 

Le fruit du figuier est un cas unique dans le règne végétal, car c'est la figue est une inflorescence charnue dissimulant les fleurs, cachées à l'intérieur ! On appelle ce pseudo-fruit figue ou sycone. Comme chez la fraise, les fruits vrais sont des akènes (grains). Le trou à la base du fruit, par lequel on peut parfois entrevoir les fleurs, est nommé ostiole.

Dans la nature et en culture en Turquie par exemple, les variétés sauvages ou approchantes doivent êtres pollinisées par un insecte local, le blastophage.

Toutes les variétés cultivées pour les jardins sont parthénocarpiques et produisent des fruits seules, sans avoir recours à la pollinisation. Quelques cas rares demandent une pollinisation par le blastophage pour augmenter la production de figues d'automne, comme pour 'Grise de la St Jean' et 'Dalmatie', qui sont des variétés dites de type San Pedro.

Il existe des variétés unifères à forte production automnale, comme 'Bourjassote noire' (pour région sud) bon arbre d'ombrage vigoureux au fruits sucrés et savoureux, 'Col de Dame' (pour région sud) d'excellente qualité gustative, 'Noire de Barbentane' beaux et très bons fruits, 'Pastilière' productive dès août, 'Ronde de Bordeaux' dès début août, 'Rosce Signora' excellente pendant longtemps en automne.

Les variétés bifères produisent en plus des figues-fleurs très juteuses en été. Vous trouverez parmi elles 'Brown Turkey', 'Dauphine', 'Dorée', 'Grise de la St Jean' (pour région sud), 'Longue d'août', 'Madeleine des deux saisons', 'Marseillaise' (pour région sud), 'Noire de Caromb (pour région sud) et 'Sultane'.

Les variétés adaptées au petits jardins et bacs sont 'Dalmatie', 'Dorée', 'Longue d'août', 'Madeleine des deux saisons', 'Noire de Barbentane', 'Pastilière'.

 

Les exigences du figuier sont peu nombreuses et lui permettent de s'adapter loin de sa zone naturelle pourvu qu'il ait une exposition très ensoleillée et chaude, abritée du nord, idéalement contre un mur en climat frais à froid et une température hivernale minimale ne descendant pas au-dessous de moi - 16 à -18 °C. On peut même le trouver jusqu'à 600 ou 800 m d'attitude. Veillez en le plaçant au fait que ses racines peuvent endommager les drains et mortiers maigres, pas le ciment.

La taille est facultative, souvent inutile si on bien choisi les dimensions de sa variété. Supprimer les rejets à sa base peut s'avérer utile pour un pied au port plus net et accessible. Vous pouvez les tailler, vers le mois de mars ou avril de préférence, si vous souhaitez les rajeunir, ce qui peux supprimer la production si les tailles sont importantes. Munissez vous de gants et portez des manches longue pour ne pas vous brûler la peau, après exposition au soleil.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !