Figuier 'Bourjassotte Noire' - Ficus carica violette de Solliès
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Figuier 'Bourjassotte Noire' - Ficus carica 'Violette de Solliès'

Arbre très important qui n'est pas adaptée aux jardins de petite taille. La fin de maturité n'étant que début novembre en Provence.

 

Synonymes : Violette de Solliès, Barnissote noire, Parisienne.

Plus d'informations...

6,90 €
TTC
Quantité

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,07 €
5 20% Jusqu'à 6,90 €
25 30% Jusqu'à 51,75 €

Caractéristiques des Figuier 'Bourjassotte Noire' - Ficus carica 'Violette de Solliès'

Genre :
Ficus
Espèce :
carica
Famille :
Moraceae
Cultivar :
Bourjassotte Noire
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 11 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
3,5 à 6 m x 6 à 10 m
Comestible :
Unifère tardive. Fruit de belle taille (70 à  80 g).

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau moyen
Hauteur en fleur :
plus de 2 m
Exposition :
soleil
Couleur :
violet
Nature du feuillage :
caduc
Période de floraison :
été
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
drainant (caillouteux ou filtrant)
Zone de rusticité :
Z8 : - 11°C à - 7°C
Type de plantes :
arbre
Usage de la plante :
en massif
haie champêtre
pour la cuisine
Genre botanique :
Ficus

Variété qui reste sensible à l'éclatement dans des conditions d'humidité excessive.


Variété surtout cultivé dans les Bouches-du-Rhône. C'est la variété la plus cultivée en France par les arboriculteurs, particulièrement dans la région de Solliès-Pont, dans le Var, où elle a reçu une IGP (indication géographique protégée) sous l'appellation 'Violette de Solliès'.

 

C'est un arbre de très grande taille de 6 à 10 m de diamètre est de 3,5 à 6 m de hauteur, à port étalé, parfois retombant, à feuillage de couleur claire.

 

C'est une variété qui ne produit des fruits qu'une seule fois dans l'année à partir de septembre. Ses fruits sont sucrés, de bonne qualité gustative quand il est cueilli à pleine maturité. On peut l'utiliser en frais ou confectionner avec des confitures. Il a une bonne tenue à la cuisson.

 

Comment cultiver le Figuier 'Bourjassotte Noire' - Ficus carica 'Violette de Solliès' :

La Plantation

Quelle est la meilleure période ?

  1. Plutôt au printemps : Quand les températures hivernales risquent de descendre de -10°C. Quand le sol est très lourd, très argileux et/ou naturellement très humide, peu drainant.
  2. Plutôt à l'automne dans les autres cas : la plante peut alors commencer à s'installer avant l'hiver et démarrera plus rapidement au printemps, en demandant moins de soins.

 

Exposition

Ensoleillée. En zones froides, rechercher les situations les plus chaudes qui permettront d'avoir des fruits plus précocement et à l'abri du vent, celui-ci accentuant les effets du froid.

 

Type de sol

Le figuier est peu exigeant et s'accommode de tous types de sol, mais sa croissance est optimale dans les sols légers, plutôt sableux, profonds et fertiles. S'il préfère le calcaire, il s'adapte très bien aux sols acides. Il supporte les sols argileux mais s'y développe plus lentement.

Dans un sol très léger, sablonneux, un apport de matière organique (fumier composté, compost pas trop fin, mélange d'algues et de fumier,...) donnera du corps à la terre.

En pratique : plantez dans un trou de 2 à 3 fois le volume du pot en sol meuble, 5 à 6 fois minimum le volume du conteneur en sol lourd.

Le figuier se cultive très facilement en pot : le pot ne doit pas être trop grand : les racines du figuier occuperaient très vite la totalité du volume offert. Mieux vaut se contenter d'un pot d'un diamètre de 6 à 10 cm plus grand que celui du conteneur d'origine et changer tous les 2 ou 3 ans.

 

L'entretien

Arrosage : le figuier a besoin d'eau !

  1. Les premières années. Les arrosages doivent être copieux pour permettre une pénétration de l'eau en profondeur. Un arrosage trop faible ou trop superficiel le rendra plus sensible à la sécheresse.
  2. La deuxième année, il faudra arroser moins souvent mais plus copieusement à chaque arrosage.
  3. Au bout de quelques années, les arrosages ne seront plus nécessaires sauf en période de forte canicule. Un bon paillage, effectué de préférence avec des matières organiques (paille, feuilles, compost, fibres végétales,...) permettra d'économiser et de rentabiliser les apports d'eau. La majorité des problèmes rencontrés chez les jeunes figuiers (bruissements, jaunissement et même chute du feuillage) provient d'un arrosage inexistant ou mal dosé.

 

Amendement

Le figuier a surtout besoin de potasse. Un fumier trop azoté favorisera un développement du bois et un déséquilibre entre végétation et fructification.

 

Taille

La taille se fera de préférence au printemps lorsque la plante est en montée de sève. Le bois du figuier est en creux il faudra le mastiquer si on procède à une taille qui dépasse 2 cm de diamètre. C'est un arbre qui peut facilement se palisser.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !