Achillea millefolium - Achillée millefeuille
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Achillea millefolium - Achillée millefeuille

Vivace à feuilles persistantes vert sombre, finement découpées en d'innombrables folioles. La souche se propage par rhizomes et forme un couvre-sol dense, que l'on peut utiliser en alternative au gazon.

 

Les fleurs, blanches parfois rosées, sont portées par de longues hampes florales en juin-juillet.

 

Origine : Europe, Asie mineure. Vit le long des chemins, des voies ferrées, dans les prés, les terrains vagues et les friches entre 0 et 2400 mètres d'altitude. À partir de 1000 m d'altitude elle est plus compacte et le feuillage est plus parfumé.

Plus d'informations...

4,90 €
TTC
Quantité
Dernières plantes en stock

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 1,47 €
5 20% Jusqu'à 4,90 €
25 30% Jusqu'à 36,75 €

Caractéristiques des Achillea millefolium - Achillée millefeuille

Genre :
Achillea
Espèce :
millefolium
Famille :
Asteraceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 34 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
60 cm x 40 cm
Densité de plantation par m² :
5
Comestible :
Les jeunes feuilles peuvent s'utiliser en salades.
Parfum :
Feuille légèrement aromatique

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • J
  • A
  • S
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau moyen
Exposition :
mi-ombre
soleil
Couleur :
blanche
Nature du feuillage :
caduc
semi-persistant
pH du sol :
Indifférent
Nature du sol :
indifférent
Zone de rusticité :
Z5 :  - 28°C à - 23°C
Genre botanique :
Achillea

Comment cultiver l'Achillea millefolium - Achillée millefeuille :

Vivace à feuilles persistantes vert sombre, finement découpées en d'innombrables folioles, d'où le nom "millefeuille". La souche se propage par rhizomes et forme un couvre-sol dense, que l'on peut utiliser en alternative au gazon pour les surfaces modérément piétinées.

 

Les fleurs, blanches parfois rosées, sont portées par de longues hampes florales en juin-juillet.

 

Elle supporte bien le calcaire. Elle s'adapte facilement à tous les sols, même très argileux. Elle supporte la concurrence racinaires des arbres, ce qui en fait un bon couvre-sol en lisière de sous-bois.

Récolte :

Si on l'utilise en alternative au gazon, il faut la tondre deux ou trois fois au printemps et en début d'été, pour maintenir le tapis bien ras.

 

Cueillette : récolter les tiges feuillues et les fleurs par un matin sec quand les plantes sont au début de leur pleine floraison. Attachez-les et suspendez-les têtes en bas dans un endroit sec, sombre et aérée. Si elles sont destinées à faire des bouquets de fleurs séchées, suspendez chaque tige séparément.


Conservation : quand les tiges sont sèches, retirez les fleurs et les feuilles. Brisez les feuilles et les tiges en petits morceaux et conservez-les en bocal.


Congélation : ne se congèle pas.

 

Utilisation :

Culinaire : les jeunes feuilles ont un goût légèrement amer. Ajoutez quelques jeunes feuilles hachées aux salades et aux sandwichs pour une note piquante.


Médicinale : la tisane, préparé à partir des tiges, feuilles et fleurs séchées, et un bon remontant et un fortifiant pour les reins ; elle purifie le sang, soulage la fièvre et, dit-on, aide à maigrir. En usage externe, elle cicatrise les plaies. Herbe militaires, herbe à coupures, herbe au charpentier, ces noms disent assez que cette espèce fut autrefois tenue en estime par ceux que leur profession exposait aux coups de sabre ou d'herminette. Les emplois de la plante en vulnéraire sont aujourd'hui circonscrits à certains cas particuliers qui excluent les plaies fraîches. Quant à son usage interne, il a fait l'objet d'un grand nombre de travaux qui ont montré son utilité comme tonique-amère, hémostatique, et emménaguogue. On emploie les sommités fleuries dont la récolte, en début d'épanouissement, est possible tout l'été.


Cosmétique : l'infusion peut s'utiliser pour nettoyer la peau.


Artisanale : les fleurs s'emploient dans les bouquets de fleurs séchées.


Au jardin : l'Achillée est une bonne plante compagne, augmentant la résistance aux maladies et renforçant la saveur et le parfum des plantes qu'elle côtoie. Ajoutez la au tas de compost pour accélérer la décomposition.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !