Lavandin - Lavandula x intermedia 'Dutch'
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Lavandula x intermedia 'Dutch' - Lavandin

Leurs fleurs parfument le linge. Massif, bordure. Buisson vigoureux. Grand feuillage gris argenté. Fleur bleu clair.

Plus d'informations...

6,90 €
TTC
Quantité
Disponible

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,07 €
5 20% Jusqu'à 6,90 €
25 30% Jusqu'à 51,75 €

Caractéristiques des Lavandula x intermedia 'Dutch' - Lavandin

Genre :
Lavandula
Espèce :
x intermedia
Famille :
Lamiaceae
Cultivar :
Dutch
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 28 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
1 m x 1 m
Densité de plantation par m² :
2
Comestible :
Fleurs comestibles
Parfum :
Feuillage et fleurs très aromatiques

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • J
  • A
  • S
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau faible
Hauteur en fleur :
1 à 1,3 m
Exposition :
soleil
Couleur :
mauve
Nature du feuillage :
persistant
Période de floraison :
été
Plante parfumée :
feuillage aromatique
floraison parfumée
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
drainant (caillouteux ou filtrant)
Zone de rusticité :
Z5 :  - 28°C à - 23°C
Type de plantes :
arbrisseau
Usage de la plante :
en massif
jardin sur gravier
nourrit les abeilles
Genre botanique :
Lavandin

Comment cultiver la Lavandula x intermedia 'Dutch' - Lavandin :

La plantation :

Les deux conditions de base pour une culture de lavande réussie sont le plein soleil et un bon drainage. La lavande est une plante très rustique qui nécessite peu d'entretien.

Le meilleur sol pour cultiver la lavande est un limon graveleux ou sableux avec un pH compris entre 6 et 8. De la chaux devra être ajoutée aux sols argileux ou trop acides pour augmenter leur pH et leur friabilité.

En France, la lavande pousse naturellement dans un sol calcaire bien drainé (dérivé du calcaire) et pierreux. Tout le monde n'a pas la chance d'avoir ce type de sol, mais une grande partie de sols légers et bien drainés sont généralement tout à fait adaptés à la culture de la lavande.

La distance entre les lavandes est fonction de l'effet recherché. En cas de plantation à des fins ornementales, la lavande peut être utilisée en masse, plantée bien à part en plante isolée ou rapprochées pour former un effet de masse. D'autres lavandes peuvent être plantées seules ou en haies. Pour les Lavandins : Lorsqu'elles sont plantées individuellement elles peuvent être distancées de 1 m et dans le cas de plantations en ligne un espace de 50 à 70 cm est suffisante pour former de belles haies à l'image des champs en Provence.

 

Si vous souhaitez avoir plus de détails sur la plantation des lavandes fines, vous pouvez consulter notre page : "Comment bien planter mes lavandes"

 

L'arrosage :

Comme le climat de chaque région diffère, c'est vraiment une question d'observation de l'environnement local pour déterminer la quantité d'eau dont la lavande aura besoin à un endroit particulier.

Lors de la transplantation de plants ou de la plantation de nouvelles plantes, l'arrosage est essentiel. Lorsque la capacité de rétention d'humidité du sol est élevée ou que les précipitations sont suffisamment élevées, l'arrosage doit être maintenu au minimum ou pas du tout.

À titre d'exemple, dans notre jardin dans le Lot, nous arrosons en général les jeunes plantations quatre à cinq fois dans l'été (soit un arrosage tous les 15 jours à trois semaines). L'arrosage des jeunes plantations et adapter en fonction de la pluviométrie. Les plantations plus anciennes ne sont jamais arrosées. Il faut donc observer ces plantes pour les arroser au bon moment. 

  1. Pour la culture au pot, il faut adapter la fréquence d'arrosage à chaque saison. En règle générale il est préférable de bien laissait sécher le pot avant de l'arroser à nouveau. un arrosage trop régulier et répété pourrait entraîner des pourritures racinaires.
  2. Pour la culture en pleine terre et après la plantation, il est préférable de créer de grandes cuvettes d'arrosage autour de la plante, que l'on remplira ensuite d'eau pour la laisser s'infiltrer lentement en profondeur. Une grande quantité d'eau donnée peu fréquemment est bien meilleure que peu d'eau donnée fréquemment, pour une simple et bonne raison : l'application de petites quantités d'eau encourage la plante à développer ses racines en surface. A contrario, des arrosages copieux permettent à l'eau de pénétrer en profondeur et encourage la plante à enfoncer ses racines en profondeur, leur permettant de mieux résister à la sécheresse.

 Si vous souhaitez avoir plus de détails sur l'arrosage des lavandes, vous pouvez consulter notre page : "Comment dois-je arroser mes lavandes"

La taille :

La taille se fera à la cisaille ou au sécateur à la fin de la floraison et/ou au début du printemps. Il faut être sévère avec les L. x intermedia, même si des fleurs tardives doivent être sacrifiées. Les cultivars L. x intermedia au feuillage gris très argenté sont les derniers à fleurir. Dans ce cas, il peut-être sage de retirer les tiges des fleurs au niveau du feuillage après la floraison et de tailler plus durement au printemps lorsque les nouvelles pousses mesurent environ 2 cm de long.

En respectant ce protocole de taille, les lavandes rustiques devraient durer au moins 20 ans.

 

Si vous souhaitez avoir plus de détails sur la taille des lavandes, vous pouvez consulter notre page : "Comment bien tailler mes lavandes"

 

À propos du genre Lavandula x intermédiaire - lavandin :

Le lavandin ou Lavandula x intermedia sont les plus grandes et les plus robustes parmi toutes les espèces de lavandes existantes. Il garnit rapidement de larges espaces, souvent plus étalé et vigoureux que les vraies lavandes ou Lavandula angustifolia, généralement plus grand d'au moins 30 cm, voire plus. Il couvre vite le sol et évite le désherbage de manière efficace. Ses feuilles sont aussi bien plus grandes et ses épis floraux beaucoup plus longs, ce qui est parfait comme fleur coupée et bouquets secs. Ses longues tiges sont parfaites en fleurs coupées. La plantes est bien résistante au froid en sol drainant et résiste très bien au sec, se passe d'arrosage une fois implantée. Ses plantations évoquent le paysage cultivé des hauts plateaux méridionaux, typique de la Provence. Sa floraison estivale est parfumée et mellifère, bleue ou blanche ou avec des touches pourprées selon les variétés. Son feuillage est rarement panaché, comme chez la variété 'Walvera'.

Le lavandin forme de belles haies, s'étale au dessus des murets et garnit rapidement un massif ou le pied d'arbustes, une bordure ou un talus. Il remplit vite les espaces à combler en jardin de gravier, abords de terrasse ou en bac. Vous pouvez le planter avec des graminées comme Festuca, Stipa, Allium, Ballota, Bupleurum, Delosperma, Dorycnium, Erodium, euphorbe, Helichrysum, Iris, Guimauve officinale, Phlomis, romarin, sauges, Stachys, santoline, Sedum, Tanacetum, Teucrium, thym y compris couvre-sol, Agave, Dasylirion, Hesperaloe, Yucca, Verbena bonariensis, etc.

 

Lavandula vient du latin lavo : je lave, ce qui a donné le terme français lavandières, désignant les femmes qui lavaient le linge à la main. D'ailleurs les fleurs de lavande font merveille en sachets pour parfumer le linge des armoires. Le lavandin est un hybride entre la lavande vraie Lavandula angustifolia et la lavande aspic Lavandula latifolia.

Le lavandin est cultivé dans les champs de lavande pour la production d'huile essentielle et d'« Eau de lavande ». Elles produisent des quantités d'huile beaucoup plus grandes que la vraie lavande L. angustifolia (parfois des rendements 10 fois supérieurs). L'huile n'a pas la même qualité, elle a une tonalité plus forte en camphre, et est principalement employée dans les détergents, les savons et les parfums meilleur marché.

L'essence de lavande est un répulsif contre les poux, les insectes et parasites divers, d'où son utilisation dans les armoires. Elle parfume aussi l'eau du bain, de manière très agréable.

 

Offrez au lavandin un sol bien drainé, même pauvre, graveleux et calcaire, ainsi qu'une exposition ensoleillée. Elles résistent très bien au froid dans ces conditions. Un paillage minéral reste l'idéal, ce qui recrée l'ambiance de leurs garrigues natales.

Taillez-les une fois par an, après la floraison, pour assurer un bon vieillissement de la plante, ce qui permet aussi de récolter les fleurs à sécher. La taille consiste à arrondir la plante en réduisant la longueur de ses branches, en laissant du feuillage pour permettre le redémarrage, pour une plante compacte, dense, régulière et sans trop de bois dégarni à sa base.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !