Achillea tomentosa - Achillée tomenteuse
  • Achillea tomentosa - Achillée tomenteuse
  • Achillea tomentosa - Achillée tomenteuse - feuillage
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Achillea tomentosa - Achillée tomenteuse

Vivace couvre-sol à rosette de feuilles persistantes, qui se couvrent d'une épaisse toison de poils duveteux, transformant la plante en un remarquable tapis gris argenté.

 

Les fleurs, d'un beau jaune lumineux, s'épanouissent en mai et juin.

 

Origine : montagnes du sud-ouest de l'Europe. Elle vit dans les pâturages, fourrés xérophiles et clairières forestières sur des sols sableux ou pierreux, et dans des environnements montagneux qui peuvent être relativement humides entre (700) 1000 et 1800 m d'altitude.

Plus d'informations...

6,90 €
TTC
Quantité

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,07 €
5 20% Jusqu'à 6,90 €
25 30% Jusqu'à 51,75 €

Caractéristiques des Achillea tomentosa - Achillée tomenteuse

Genre :
Achillea
Espèce :
tomentosa
Famille :
Asteraceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 28 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
20 cm x 40 cm
Densité de plantation par m² :
6
Parfum :
feuillage aromatique

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • J
  • J
  • A
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau moyen
Hauteur en fleur :
10 à 30 cm
Exposition :
mi-ombre
soleil
Couleur :
blanche
Nature du feuillage :
semi-persistant
Période de floraison :
été
Plante parfumée :
feuillage aromatique
pH du sol :
Indifférent
Nature du sol :
s'adapte à tous les sols
Zone de rusticité :
Z5 :  - 28°C à - 23°C
Type de plantes :
plante vivace
Usage de la plante :
couvre-sol
fleur à couper
Genre botanique :
Achillea

Comment cultiver l'Achillea tomentosa - Achillée tomenteuse :

Vivace à petites feuilles persistantes, très finement découpées.

 

Le feuillage change d'aspect au fil des saisons : en hiver il est peu duveteux et laisse entrevoir l'épiderme vert de la feuille. En fin de printemps et en début d'été, il se couvre d'une épaisse toison de poils duveteux, qui transforme la plante en un remarquable tapis gris argenté.

 

Les fleurs, d'un beau jaune lumineux, s'épanouissent en mai et juin.

 

En période de grande sécheresse, le feuillage peut disparaître partiellement lorsque la plante se met en repos.

 

La végétation drageonne et marcotte doucement, formant le tapis compact qui résiste à un piétinement modéré. Si on l'arrose occasionnellement, on peut constituer, sur une petite surface, une belle moquette végétale uniforme restant bien dense toute l'année.

 

Malgré la faible épaisseur du tapis végétal, la plante est peu sensible à la compétition des adventices car les feuilles libèrent des composés chimiques qui inhibent leur germination (allélopathie).

 

Conseils de culture : 

elle nécessite un sol léger, bien drainé. Elle se plaît particulièrement dans les zones où elle sera plantée sur un lit de gravier. La densité de plantation et de 9 plantes au mètre carré. Sa multiplication se fait par division ou par boutures, en fin d'hiver.

 

À propos du genre Achillea - Achillées :

 

Les achillées, du genre Achillea en latin, regroupe des plantes vivaces faciles, attractives et florifères aux feuilles souvent aromatiques et à floraison en ombelles, généralement au printemps et en été. La plus connue est l'achillée millefeuille (Achillea millefolium), plante indigène chez nous et médicinale. Il existe de nombreuses espèces et variétés, à fleurs jaunes, blanches, roses, rouge cerise, orangées ou proche des couleurs Saumon, Paprika ou Terracota. Leur feuillage est parfois très finement découpé et vert à gris selon les espèces. La plante nourrit et héberge de nombreux papillons et plait aux syrphes, dont les larves dévorent les pucerons.

Les espèces de forme étalée comme Achillea crithmifolia sont d'excellentes alternatives aux gazon en terrain sec, à marier par exemple à Lippia nodifora, au cycle de végétation complémentaire. Ces plantes comme l'achillée millefeuille et Achillea umbellata, sont faciles à naturaliser dans les pelouses, entre les dalles, en dessus de muret ou en prairie fleurie ou gazon naturel. Les achillées plus hautes, qui restent assez compactes, font merveille en massif, rocaille, jardin de gravier, bordure, prairie fleurie, bordure mixte ou jardin de cottage à l'anglaise, voire en pot. Les plantes à tiges dressées peuvent être utilisées comme fleurs coupées que l'on peut faire sécher. Vous pouvez les associer en avant de massif ou de bordure mixte, de prairie fleurie, jardin de gravier, jardin de cottage à l'anglaise, au pied de rosiers ou avec Alcea, Allium, armoise, Campanule, Clematis flammula, Erigeron karvinskianus, Eryngium, hémérocalle, Linaria, Malva, oeillet, Penstemon, Sauges, Veronica et des graminées comme Calamagrostis, Deschampsia, Pennisetum, Stipa, Molinia, etc.

 

Il existe environ 100 espèces d'achillées dans la famille des Asteraceae (ou Composées), originaires des région tempérées de l'hémisphère nord, de l'Eurasie à l’Amérique du nord.

Achillea est le nom grec du héro Achille, qui aurait découvert ses vertus médicinales, grièvement blessé au fameux talon par la flèche de Pâris, lors du siège de Troie. C'est Aphrodite en pleurs, qui lui conseilla d'utiliser cette plante salvatrice. Depuis, on appelle l'achillée millefeuille ''Herbe aux coupures'' ou ''Herbe aux charpentiers'' ou encore ''Herbe militaire''. On emploie ses sommités fleuries en infusion légère à 5% et rapide, à raison de 2-3 tasses par jour, comme tonique et pour les douleurs d'estomac, les digestions difficiles avec fermentations. Les infusions un peu plus longues et concentrées peuvent réguler les règles insuffisantes ou douloureuses. Les suc frais de la plante écrasée contiennent des tanins astringents (évitez d'utiliser des ustensiles en fer dans ces cas là), qui sont réputés resserrer les coupures et les hémorroïdes, crevasses et fissures et à environ. Il en est de même de la décoction de plante sèche à 5%.

 

Leurs feuilles alternes sont soit entières, soit divisées en folioles pouvant êtres découpés de manières extrêmement fine et délicate, ce qui fait penser au feuillage des fougères. Les espèces les plus résistantes au sec ont souvent un feuillage gris. Les espèces à feuillage vert supportent mieux les sols plus riches humides. Certaines espèces sont odorantes au toucher, comme Achillea millefolium, révélant une essence aromatique et médicinal.

 

Les fleurs des achillées sont en fait des petits capitules comme ceux des marguerites, réunis en corymbes, tenues par des pédoncules insérées à différents niveaux de la tige florale. Cela permet de les distinguer des ombellifères (apiacées), comme la carotte sauvage ou le Bupleurum fruticosum, aux pédoncules floraux formant l'ombelle, issus d'un même point sur la tige.

 

Plantez ces vivaces résistantes au froid en plein soleil, dans un sol bien drainé, pas trop lourd, même calcaire ou sableux. Elles se content d'un sol ordinaire et leur longévité s'avère meilleure en sol assez pauvre. Les plantes les plus hautes peuvent apprécier le support de plantes plus hautes et de graminées à proximité.

Les couvre-sol alternative au gazon supportent bien d'être tondus pas trop court. Supprimer les fleurs avant la formation des fruits favorise leur croissance et la remontée à fleurs.

L’oïdium peut atteindre certaines plantes sans mettre en danger leur vie pour autant. Si le problème persiste, c'est que le sol ou l'exposition ne conviennent pas, auquel cas il faut la déplacer.

Certaines plantes se ressèment un peu, de manière peu fidèle pour les hybrides, plus stable chez les espèces d'origine sauvage. Les espèces drageonnantes parfois vigoureuses et celles en touffes peuvent être divisées tous les trois ou cinq ans.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !