Veronica allionii, Véronique d'Allioni
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Veronica allionii - Véronique d'Allioni

Petites feuilles persistantes. Floraison en petits épis de fleurs bleu violet.

 

Origine : endémique du sud des Alpes occidentales.

Plus d'informations...

6,90 €
TTC
Quantité
Disponible

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,07 €
5 20% Jusqu'à 6,90 €
25 30% Jusqu'à 51,75 €

Caractéristiques des Veronica allionii - Véronique d'Allioni

Genre :
Veronica
Espèce :
allionii
Famille :
Scrophulariaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 39 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
10 cm x 20 cm
Densité de plantation par m² :
9

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • J
  • A
  • S
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau moyen
Hauteur en fleur :
moins de 10 cm
Exposition :
soleil
Couleur :
bleu
Nature du feuillage :
persistant
Période de floraison :
été
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
s'adapte à tous les sols
Zone de rusticité :
Z4 :  - 34°C à - 29°C
Type de plantes :
plante vivace
Usage de la plante :
jardin sur gravier
pot et conteneur
rocaille
Genre botanique :
Veronica

À propos du genre Veronica :

Ce genre contre environ 250 espèces d'annuelles, de vivaces parfois rhizomateuses et de sous arbrisseaux. On rencontre les Veronica en Europe, dans les marées, les prairies et les pâturages humides, ou dans les sous-bois clairs, dans les prés ensoleillés et secs, les collines rocailleuses et les éboulis.

 

Les feuilles, linéaires ou larges, sont entières, dentées, et portées par un pétioles cours.

 

Les fleurs de 5 à 15 mm de diamètre, tournées vers l'extérieur, pourpres, bleues, roses ou blanches, s'épanouissent du printemps à l'automne, en longues grappes ou en épis. Les pétales forment un tube court, à 4 ou 5 lobes, souvent inégaux. Seul deux étamines sont fonctionnelles.

 

Comment cultiver la Veronica allionii - Véronique d'Allioni :

Elles ont en général d'une très bonne rusticité.

 

Au jardin, planter les véroniques en plein soleil et les espèces alpines en rocaille dans un sol pauvre à moyen, bien drainé. Dans la mesure du possible on évitera l'humidité hivernale surtout pour les espèces à feuillage gris.

 

Si on souhaite les cultiver en pot on peut le faire dans un mélange à parts égales de terre franche, de terreau de feuilles et de graviers.

 

On peut les multiplier par :

  1. Semis, sous châssis froids, en automne. La levée a lieu au printemps. On les repique alors en pot puis on les met en place en automne.
  2. Division de touffes de vivaces se fera en automne ou au printemps.
 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !