Ceratostigma willmotianum - Cerastigme de Willmott
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Ceratostigma willmotianum - Cerastigme de Willmott

Arbrisseau à tige rougeâtre et aux belles fleurs bleu vif. Feuilles vertes Virant à l'automne au jaune, jaune orangé puis pour finir rose soutenu à framboise lorsqu'il fait frais à l'automne. 

 

Origine :Ouest de la Chine.

Plus d'informations...

6,90 €
TTC
Quantité
Disponible

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,07 €
5 20% Jusqu'à 6,90 €
25 30% Jusqu'à 51,75 €

Caractéristiques des Ceratostigma willmotianum - Cerastigme de Willmott

Genre :
Ceratostigma
Espèce :
willmotianum
Famille :
Plumbaginaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 22 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
60 cm x 60 cm
Densité de plantation par m² :
3

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • J
  • A
  • S
  • O
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau faible
Hauteur en fleur :
50 à 70 cm
Exposition :
soleil
Couleur :
bleu
Nature du feuillage :
caduc
Période de floraison :
été
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
s'adapte à tous les sols
Zone de rusticité :
Z6 :  - 22°C à - 17°C
Type de plantes :
plante vivace
Usage de la plante :
en massif
Genre botanique :
Ceratostigma

Comment cultiver le Ceratostigma willmotianum - Cerastigme de Willmott :

 

Cette espèce a des feuilles caduques qui rougissent à l'automne. Les fleurs bleues apparaissent en fin d'été dans les régions très sèches. Il à un port plus lâche et une feuille plus pointue que le Plumbago de l'Hymalaya - Ceratostigma griffithii. C'est le plus connu des Ceratostigma arbustifs mais dans des conditions de sécheresse extrême il peut être un peu soiffard.

Contrairement aux Plumbago de Chine - Ceratostigma plunbaginoides, il ne drageonne quasiment pas et lorsqu'il rejette de la souche il repart près du pied. On peut aussi le rabattre très court au printemps lorsque la végétation redémarre.

Les fleurs apparaissent dès le milieu de l'été et se renouvellent jusqu'aux premières gelées : elles sont d'un bleu intense, absolument remarquable, et formant un contraste intéressant avec le feuillage rougissant en automne.

Il supporte bien le calcaire. Il est indifférent à la nature du sol.

C'est une plante robuste, de culture facile, qui vieillit bien.

 

À propos du genre Ceratostigma :

 

Les Ceratostigma ou Plumbago vivaces, dentelaires, offrent une généreuse floraison d'un bleu azur intense remarquable. Leur floraison apparaît au milieu ou à la fin de l'été et se prolonge jusqu'en automne, au moment où peu d'autres plantes fleurissent. Elle se prolonge souvent jusqu'aux couleurs d'automne rouge du feuillage, qui prend le relais de la décoration et contraste admirablement avec les dernières fleurs. Robustes et résistants au sec, il existe des espèces tapissantes et d'autres formant de petits buissons. Vous pouvez les planter en bordure, avant de massif et pieds d'arbustes, rocaille, jardin de gravier, talus, dessus de muret et les buissonnants, aussi en bordure mixte et prairie fleurie. Mariez-les avec Agave, Allium, Anthyllis barba-jovis, armoise, Asphodeline, Ballota, Dasylirion, Epilobium canum, Dorycnium, Globularia, Helichrysum, iris d'Alger, lavande, Nolina, Phlomis, romarin, Sideritis, santolines, sauges, Sedum, Tanacetum, thym, Tulbaghia, Yucca, etc.

 

Ceratostigma vient du grec Kerathos qui signifie corne, et Stigma, stigmate, par allusion aux petites excroissances appelées cornicules, que portent les stigmates, au sommet du pistil des fleurs. Ce genre comprend 8 espèces de la famille des Plumbaginaceae, comme le proche Plumbago, plante grimpante semi-rustique. Elles sont originaires d'Asie du sud-est, Chine centrale, Himalaya et du nord-est de l'Afrique tropicale. Seules 3 espèces rustiques sont couramment cultivées dans nos contrées. Ceratostigma griffithii et willmotianum sont des arbrisseaux arrondis et touffus à base ligneuse susceptible de se ressemer par endroits quand ils se plaisent. Ceratostigma plumbaginoides est une plante vivace couvre-sol efficace se propageant grâce à ses racines rhizomateuses.

 

Leurs feuilles caduques à semi-persistantes sont alternes, entières et finement poilues et ciliées sur les bords. Elles sont vert foncé à vert olive et deviennent rouge vif à rouge bronze chaque automne. La floraison bleue soutenue est bien mise en valeur par le rouge automnal du feuillage.

 

Les fleurs, d'un bleu ciel profond, à 5 lobe, sont issues de calices rouges attractifs et réunies en inflorescences au sommet arrondi. Elles se renouvellent longtemps, sans aucune intervention.

 

Ils pousseront dans tout sol drainant, même calcaire et apprécient une exposition chaude, ensoleillée, abritée du nord. Leur entretien est quasi inexistant pour les couvre-sol. Les arbrisseaux peuvent être taillés en fin d'hiver pour les garder compact et supprimer les rameaux abimés. L'arrosage est inutile une fois la plante enracinée. Offrez un paillage aux arbrisseaux en climat froid, pour protéger leur souche.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !