Juniperus phoenicea var. turbinata - Genévrier de mer
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Juniperus phoenicea var. turbinata - Genévrier de mer

Genévrier très proche du Genêvrier de phoenicie, mais à fruits un peu plus gros et à jeune rameaux souvent redressés.

 

Origine : Sud-Ouest du bassin méditerranéen.

Plus d'informations...

8,90 €
TTC
Quantité
Disponible

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,67 €
5 20% Jusqu'à 8,90 €
25 30% Jusqu'à 66,75 €

Caractéristiques des Juniperus phoenicea var. turbinata - Genévrier de mer

Genre :
Juniperus
Espèce :
phoenicea
Variété :
turbinata
Famille :
Cupressaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 28 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
4 m x 2 m
Densité de plantation par m² :
1

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • A
  • M
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau faible
Hauteur en fleur :
plus de 2 m
Exposition :
soleil
Couleur :
blanche
Nature du feuillage :
persistant
Période de floraison :
printemps
pH du sol :
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
s'adapte à tous les sols
Zone de rusticité :
Z5 :  - 28°C à - 23°C
Type de plantes :
arbuste
Usage de la plante :
en massif
haie champêtre
Genre botanique :
Juniperus

À propos du genre Juniperus :

Les genévriers ou Juniperus sont décoratifs toute l'année. Rustiques et faciles, ils s'adaptent aisément à toutes les utilisations. Il en existe des couvre-sol efficaces, d'autres arbustifs et même des arbres pour certaines espèces arrivées à taille adulte, qui vivent très longtemps. Les espèces présentées ici résistent bien au sec et demandent peu ou pas d'entretien. Vous pouvez les associer par exemple avec Abélie à grandes fleurs, Arbousier, Epine-vinette pourpre, Myrte de Tarente, Laurier-Tin, Gattilier bleu compact, Laurier-rose et à de plus petites plantes comme Buplèvre ligneux, Coronille glauque, Globulaire d’orient, Lavande d'Afghanistan, Santoline à feuilles de romarin, lavande, romarin, sauges, Yucca rouge, Sauge de Jérusalem à grande fleur, Germandrée arbustive foncée, Yucca, Grande pervenche, etc.

 

Les genévriers comptent environ 54 espèces de la famille des Cupressaceae, largement réparties sur l'hémisphère nord. Les espèces présentées ici sont surtout méditerranéennes.

 

Les feuilles ont soit la forme d'aiguilles dures et piquantes, soit d'écailles non piquantes. Cette dernière forme, courante chez les jeunes sujets, persiste à l'âge adulte chez certaines espèces ou variétés cultivées. Leur feuillage ressemble alors à celui du cyprès, duquel on le distingue par les fruits. Les genièvres ressemblent à des baies et mûrissent en un à trois ans : d'abord vertes, puis bleues, brunes ou presque noires. Leurs petites fleurs sont généralement dioïques, portées par des pieds séparés, mâles et femelles, comme les fruits donc. Les baies de Juniperus communis, puissamment aromatiques, sont utilisées dans la choucroute et ont des vertus antiseptiques, toniques. Elles ont servi à préparer des liqueurs et ratafias. Les fruits du Juniperus oxycedrus ou cade, sont encore plus puissantes. Par contre, Juniperus turbinata, thurifera et phoenicea sont absolument toxiques.

 

Ils apprécient un sol drainant et supportent généralement très bien la chaleur, le froid, le sec et le calcaire. Offrez leur une exposition lumineuse à ensoleillée pour une végétation dense et compacte.

La taille, souvent inutile, peut se pratiquer en fin d'hiver ou début d'été, pour limiter leur végétation ou les rendre encore plus compacts.

 

Retrouvez tous les autres genévriers que nous vous proposons sur notre site Internet :

  1. Genévrier à encens - Juniperus thurifera
  2. Genévrier cade - Juniperus oxycedrus 
  3. Genévrier rouge - Juniperus phoenicea
  4. Genévrier commun - Juniperus communis
  5. Genévrier commun rampant - Juniperus communis 'Rependa' 

 

Comment cultiver le Juniperus phoenicea var. turbinata - Genévrier de mer :

Leur rusticité est en générale très bonne. Cultivez les en plein soleil ou à l'ombre légère, dans tout sol bien drainé, même sec, calcaire ou sablonneux.

 

La taille est inutile, ou réduite au strict nécessaire.

 

La multiplication se fait par semis en pots sous châssis froids, après avoir débarrassé les graines, à maturité, de leur enveloppe charnue. La germination peut demander jusqu'à 5 ans. Bouture semi-aoûtées en septembre, avec des hormones.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !