Hemerocallis 'Anzac' - Hémérocalle à fleur rouge
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Hemerocallis 'Anzac' - Hémérocalle à fleur rouge

Fleur ondulée, rouge de chine, bien étalée, au cœur jaune.

 

Mi-saison à tardive. Hauteur : 0,71 m. Diamètre : 18 cm. Feuillage semi-persistant.

 

Obtenteur : Parry 1968.

Plus d'informations...

C 1,4 L anti-chignon
6,90 €
TTC
Quantité
Dernières plantes en stock

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,07 €
5 20% Jusqu'à 6,90 €
25 30% Jusqu'à 51,75 €

Caractéristiques des Hemerocallis 'Anzac' - Hémérocalle à fleur rouge

Genre :
Hemerocallis
Famille :
Xanthorrhoeaceae
Cultivar :
Anzac
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 34 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
70 cm x 40 cm
Densité de plantation par m² :
6
Comestible :
Feuilles et fleurs comestibles
Parfum :
parfum doux

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • J
  • J
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau moyen
Hauteur en fleur :
70 cm à 1 m
Exposition :
mi-ombre
soleil
Couleur :
rouge
Nature du feuillage :
caduc
Période de floraison :
été
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
s'adapte à tous les sols
Zone de rusticité :
Z4 :  - 34°C à - 29°C
Type de plantes :
plante vivace
rhizomes - bulbes
Usage de la plante :
en massif
fleur à couper
mixed-border
pot et conteneur
pour la cuisine
Tonalité de couleur :
unicolores
Genre botanique :
Hemerocallis

Comment cultiver l'Hemerocallis 'Anzac' :

Plantation :

Plantez-les, de préférence de septembre à fin avril, en toutes situations, aussi bien au soleil qu'à la mi-ombre. Éviter néanmoins l'ombre dense. Au moins 4 à 5 heures de soleil par jour sont nécessaires. Les hémérocalles, surtout si elles sont foncées, poussent très bien à la mi-ombre. Les variétés à fleurs claires préfèrent le soleil. Elles peuvent être plantées dans tout type de terrain, même humide, pour autant qu'il soit perméable.

 

Bien défoncer profondément le sol avant la plantation et incorporer du vieux fumier décomposé ou de la fumure organique. Creuser un trou, réaliser un cône de terre fine au fond, placer la plante sur ce cône et étaler les racines avec soin. Le collet de la plante doit se trouver enterré de 2 à 4 cm sous le niveau du sol. Remblayer la terre autour de la plante, tasser légèrement et arroser copieusement pour obtenir un tassement correct de la terre mise en place.

 

Bien qu'elles résistent très bien à la sécheresse, un arrosage un peu plus fréquent peut suivre la période de plantation ou de transplantation. Du même, pendant la période de floraison, un arrosage copieux de temps en temps favorise le maintien de belles fleurs en abondance.

 

Entretien :

Un amendement ne sera nécessaire qu'en terrain maigre ou pour des touffes âgées. Effectuer un apport en engrais faible en azote. Enfouir au printemps, dès le début de végétation, par un léger griffage.

 

Au printemps, conserver le feuillage mort jusqu'aux derniers risques de gelées. Maintenir le terrain propre.

 

Les diviser tous les 4 à 5 ans et les espacer. Effectuer la division des touffes à l'automne.

 

Utilisation :

Robustes, ne craignant pas les gelées, peu exigeantes, de culture simple et extrêmement florifères, les hybrides d'hémérocalles sont donc des plantes intéressantes, qui donnent satisfaction même dans des conditions de développement difficiles (pauvreté et sécheresse du sol, manque de lumière). Elles trouvent naturellement leur place dans les jardins, peuvent former des bordures fleuries pendant tout l'été et être associées avec succès à des plantes de terrains humides.

 

Ce sont également d'excellentes fleurs à couper, remarquables dans de grands vases. Leurs boutons sont comestibles.

 

À propos du genre Hemerocallis - hémérocalles :

Les hémérocalles, Hemerocallis ou lis d'un jour sont des vivaces robustes et faciles, qui vivent longtemps, à généreuse floraison estivale colorée, très attractive et diverse selon les espèces et très nombreuses variétés existantes. Non seulement leurs grandes fleurs ont un aspect très varié, simples ou doubles, arrondies, étoilées ou vrillées, ondulées, mais elles sont aussi de couleurs étonnamment diverses, soit unies, bicolores à tricolores, veinées et de couleur jaune, orangée, rouge, blanche, pourprée, très foncée ou très pâle, dans une déclinaison infinie ! Leur floraison prolonge celle des iris. Elles sont tolérantes à diverses conditions et sols et robustes une fois implantées. Plantez-les en massif, bordure, au bord d'un bassin ou d'un cours d'eau ou en pot. Vous pouvez les associer au géranium vivace, achillée, Allium, agapanthe, Artemisia, Kniphofia, Helictotrichon sempervirens, Pennisetum, Miscanthus, Yucca filamentosa, rosier, Cotinus, clématite, etc.

 

Hemerocallis vient du grec hemere, jour et kallos, beauté, soit « Beauté d'un jour ». Le genre hémérocalle regroupe près de 20 espèces vivaces. Elles font partie de la famille des Xanthorrhoeaceae dans la nouvelle classification phylogénétique, alors qu'elles étaient encore classées dans les Liliacées avant 2009. Elles sont présentes dans l'est de l'Asie au Japon, en Corée et en Chine, jusqu'en Sibérie et certaines espèces comme Hemerocallis fulva ce sont naturalisées près des cours d'eau dans de nombreux de pays, y compris en France.

Toutes ont des racines charnues rhizomateuses garantissant leur robustesse une fois implantées.

 

Leurs longues feuilles vertes sont linéaires, rubanées et caduques à persistantes, ou semi-persistantes selon la rigueur du froid. Les formes caduques sont plus résistantes au froid.

 

Leur floraison évoquant celle du lis, comporte 3 pétales supérieurs et 3 tépales inférieurs chez les formes à fleurs simples. Chaque fleur ne dure qu'un jour, d'où le nom de Lis d'un jour, mais est renouvelée le lendemain. Leurs fleurs sont généralement grandes, pouvant atteindre 20 à 30 cm de diamètre et peuvent être parfumées ! La floraison est abondante en juin-juillet, puis remonte généralement de manière plus sporadique au cœur de l'été, tant qu'il ne fait pas trop sec. Hemerocallis dumortieri fleurit dès le printemps.

La plupart des espèces sont diurnes, épanouissant leurs fleurs le jour. Certaines sont nocturnes, comme la très parfumé Hemerocallis citrina, dont les fleurs diffusent leur fragrance délicieuse dès la fin de l'après midi et toute la nuit !

Leurs fleurs sont comestibles, offrant des saveurs variées, assez sucrées et douces pour les couleurs claires, plus épicées à poivrées pour les teintes foncées.

 

L'hémérocalle préfère les sols frais à humides mais tolère bien le sec une fois implantée et pousse dans un large panel de sols très différents, de sableux à assez argileux. Elle supporte les embruns du bord de mer et peut pousser près des noyers. Un sol ameubli et drainant est apprécié, avec un apport de compost, puis de feuilles mortes ou de paillage. Elle poussera et fleurira bien en plein soleil (4 à 5 heures dans l'idéal) et tolère la mi-ombre. A l'ombre, elle poussera mais fleurira peu ou pas. Espacez-les de 70 cm à 1 m.

 

Taillez les parties sèches en fin d'hiver. Les tiges fanées peuvent être coupées pour une plante plus nette, bien que ce soit facultatif. Vous pouvez diviser facilement les vieilles souches au printemps, ou de préférence à la fin de l'été ou au début de l'automne, en coupant les deux tiers de la longueur du feuillage pour faciliter la reprise. Les petits éclats latéraux, aux plus petites feuilles, se transplantent encore plus facilement.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !