Salvia pachyphylla - Sauge du désert
  • Salvia pachyphylla - Sauge du désert
  • Salvia pachyphylla - Sauge du désert
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Salvia pachyphylla - Sauge du désert

Feuilles persistantes gris argenté, très aromatiques. Fleurs violet-rose entourées de larges bractées rose pourpre.

 

Origine : Californie.

Plus d'informations...

8,90 €
TTC
Quantité

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,67 €
5 20% Jusqu'à 8,90 €
25 30% Jusqu'à 66,75 €

Caractéristiques des Salvia pachyphylla - Sauge du désert

Genre :
Salvia
Espèce :
pachyphylla
Famille :
Lamiaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 28 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
50 cm x 40 cm
Densité de plantation par m² :
4
Parfum :
feuillage et fleurs très aromatiques

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • M
  • J
  • J
  • A
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau faible
Hauteur en fleur :
50 à 70 cm
Exposition :
soleil
Couleur :
mauve
rose
Nature du feuillage :
persistant
Période de floraison :
été
Plante parfumée :
feuillage aromatique
floraison parfumée
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Nature du sol :
sec et pauvre
Zone de rusticité :
Z5 :  - 28°C à - 23°C
Type de plantes :
arbrisseau
Usage de la plante :
nourrit les abeilles
pot et conteneur
rocaille
Genre botanique :
Salvia

Feuilles persistantes gris argenté, très aromatiques. Fleurs violet-rose entourées de larges bractées rose pourpre.

 

Origine : Californie.

 

Comment cultiver la Salvia pachyphylla - Sauge du désert

Ce groupe comprend les espèces provenant d'une partie de la Californie et du nord du Mexique, la plupart des espèces d'Afrique et quelques espèces Orientales. Il s'agit de plantes supportant des températures basses mais qui ont une extrême sensibilité aux excès d'humidité.


Pour l'ensemble de ces espèces, sous nos climats, une exposition ensoleillée maximale est de règle. Un bon drainage est indispensable. Dans les régions à climat méditerranéen, elles se satisfont tout à fait des arrosages que le ciel leur offre. Dans des régions plus humides, veiller à une bonne sécheresse pendant les périodes de ralentissement de la végétation. L'excès de matière organique est tout à fait déconseillé. L'apport d'engrais n'est pas nécessaire excepté pour la culture en pots. Pour ce qui est de leur taille, on se borne à supprimer le bois mort, après le redémarrage de la végétation.


La culture en pots dans un substrat très drainant et peu nutritif, avec des apports d'engrais liquide à faible concentration pendant les périodes de croissance peut permettre de mettre ces plantes à l'abri dès que la pluviométrie de votre région l'impose. Comme il faut toujours tout essayer, la rusticité étant une notion relative, quelques plantes peuvent être plantées dans le jardin et il se peut qu'en variant les espèces et les emplacements certaines parviennent à s'établir.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !