Salvia candelabrum - Sauge candelabre
  • Salvia candelabrum - Sauge candelabre
  • Salvia candelabrum - Sauge candelabre
  • Salvia candelabrum - Sauge candelabre
  • Salvia candelabrum - Sauge candelabre
  • Salvia candelabrum - Sauge candelabre
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Salvia candelabrum - Sauge candelabre

Sous arbrisseaux à feuilles persistantes allongées, gris-vert. Les feuilles ont une forte odeur agréable.

 

En mai-juin, les inflorescences, en forme de candélabres, se couvrent de magnifiques fleurs bleu violacé.

 

Origine : Endémique d'Andalousie sur zone qui s'étend sur une grande partie des montagnes de cette région, de la Sierra de Gàdor de la Sierra de Ronda (pronvinces d'Almeria, Grenade et Malaga).

 

Elle vit dans le maquis ouvert, sur les pentes et au pied des coteaux ensoleillés, secs, jusqu'à environ 1200 m d'altitude.

Plus d'informations...

8,90 €
TTC
Quantité
Disponible

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,67 €
5 20% Jusqu'à 8,90 €
25 30% Jusqu'à 66,75 €

Caractéristiques des Salvia candelabrum - Sauge candelabre

Genre :
Salvia
Espèce :
candelabrum
Famille :
Lamiaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 16 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
80 cm x 60 cm
Densité de plantation par m² :
3
Comestible :
Fleurs comestibles
Parfum :
feuillage très aromatique

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • M
  • J
  • J
  • A
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau faible
Hauteur en fleur :
1,3 à 1,5 m
Exposition :
soleil
Couleur :
violet
Nature du feuillage :
persistant
Période de floraison :
été
Plante parfumée :
feuillage aromatique
pH du sol :
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
drainant (caillouteux ou filtrant)
sec et pauvre
Zone de rusticité :
Z7 : - 16°C à - 12°C
Type de plantes :
arbrisseau
Usage de la plante :
en massif
jardin sur gravier
nourrit les abeilles
pot et conteneur
Genre botanique :
Salvia

Comment cultiver la Salvia candelabrum - Sauge candelabre

Sous arbrisseaux à feuilles persistantes allongées, gris-vert. La face supérieure des feuilles est rugueuse alors que le revers est doux et soyeux. Les feuilles ont une forte odeur mais agréable, plus fine que celle de la sauge officinale.

 

La plante forme un large coussin étalé, d'où jaillit les étonnantes tiges florales, très longues, élégamment ramifiées en forme de candélabre.

 

En mai-juin, les inflorescences se couvrent de magnifiques fleurs bleu violacé. Leurs lèvres inférieures largement étalées, divisés en lobes veloutés, évoque le label de certaines orchidées.

 

Elle supporte bien le calcaire. Elle nécessite un sol pauvre, caillouteux, parfaitement drainé, sinon elle vieillit mal. Pour qu'elles survivent dans un sol argileux, il ne faut pas hésiter à faire un généreux apport de sable et de gravier.

 

Elle mérite bien ce petit effort : c'est sans doute la plus belle sauge que l'on puisse cultiver dans un jardin sec.

 

À propos des sauges de terrains secs :

Les sauges présentées ici sont particulièrement résistantes au sec, même en cas de canicule avec une sécheresse prolongée. Elles sont originaires de zones arides en été et ont été testées de nombreuses années sous nos climats pour assurer qu'elles se cultivent bien chez nous, en sol drainant.

 

Vous pouvez les planter en massif, jardin de gravier, en rocaille ou en pot. Associez-les par exemple avec des graminées comme Stipa, Festuca, Helictotrichon et à des plantes vivaces comme achilléeAlceaAlliumarmoiseBallotaCaryopterisEpilobiumeuphorbeHelichrysumlavandeMarrubiumPenstemonromarinStachysTeucriumTulbaghiaGauraPerovskiaPhlomisVerbenairisHesperaloeOpuntiaYuccaDasylirionAgaveVitexCotinusBuddleja, etc.

 

Ces sauges se rencontrent à l'état naturel sur le pourtour méditerranéen et les contreforts de montagnes environnant ou dans les steppes d'Europe centrale et du moyen orient. Ce sont soit des plantes vivaces herbacées, soit des sous arbrisseaux à base ligneuse.

 

Le feuillage de ces sauges, souvent très aromatique, est caduque à persistant ou semi-persistant selon les espèces.

 

Leurs fleurs mellifères sont réunies en épis floraux sur une longue période, souvent du printemps à l'été. Certaines espèces possèdent des bractées colorées attractives, rajoutant de l'attrait à la floraison et leur calice, à la base des fleurs, peut également être coloré.

 

Offrez-leur un sol bien drainé assez poreux, même assez pauvre, calcaire, graveleux ou sableux et une exposition ensoleillée et chaude. Elles apprécient d'être protégées du nord par un mur par exemple ou sur un coteau exposé au sud ou à l'ouest, abrité par des plantes persistantes, etc. Elles supportent bien le sec mais craignent les sols humides donc veillez au drainage et plantez-les plutôt dans une pente, sur une butte ou au dessus d'un muret, que dans le creux d'un terrain. Si une certaine proportion d'humus est favorable, l'excès de matière organique est par contre tout à fait déconseillé. Un paillage minéral est préférable pour ces plantes de terrain sec.

Une fois bien installées, aucun arrosage ne sera nécessaire ni souhaitable. Elles se satisfont tout à fait des arrosages que le ciel leur offre.

L'entretien se limite à supprimer le bois mort et à couper les branches trop veilles ou mal placées, lors du démarrage de la végétation au printemps.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !