Marrubium vulgare - Marrube blanc
  • Marrubium vulgare - Marrube blanc
  • Marrubium vulgare - Marrube blanc
  • Marrubium vulgare - Marrube blanc
  • Marrubium vulgare - Marrube blanc
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Marrubium vulgare - Marrube blanc

Vivace avec des fleurs blanches. Jolies feuilles persistantes duveteuses, arrondies, gris argenté.

 

Origine : Toute l'Europe et le nord de l'Afrique. Naturalisé dans le monde entier. Il pousse dans les endroits arides, prairies ou dans les fourrés, souvent associée au chêne vert sur des sols généralement calcaires ou marneux entre 0 et 1480 m d'altitude.

Plus d'informations...

6,90 €
TTC
Quantité

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,07 €
5 20% Jusqu'à 6,90 €
25 30% Jusqu'à 51,75 €

Caractéristiques des Marrubium vulgare - Marrube blanc

Genre :
Marrubium
Espèce :
vulgare
Famille :
Lamiaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 22 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
50 cm x 60 cm
Densité de plantation par m² :
4

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau faible
Hauteur en fleur :
30 à 50 cm
Exposition :
soleil
Couleur :
blanche
Nature du feuillage :
semi-persistant
Plante parfumée :
feuillage aromatique
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
drainant (caillouteux ou filtrant)
Zone de rusticité :
Z6 :  - 22°C à - 17°C
Type de plantes :
plante vivace
Usage de la plante :
jardin sur gravier
mixed-border
pot et conteneur
rocaille

Comment cultiver la Marrubium vulgare - Marrube blanc :

Arbrisseaux à feuilles persistantes soyeuses, grises, un revers couvert de longs poils blancs enchevêtrés (incanum  vient du latin canus, « qui a les cheveux blancs »).

 

La plante se développe en une large masse arrondie, qui mérite d'être rabattue une fois par an, au printemps, pour que la végétation reste bien fournie.

 

Les petites fleurs blanches apparaissent en juin-juillet, regroupées en verticilles denses, ces étages successifs de fleurs resserrées autour des tiges qui caractérisent les inflorescences de nombreuses plantes de la famille des lamiacées (la famille des sauges).

 

Il supporte bien le calcaire. Il aime les sols légers, bien drainés. C'est une espèce qui se développe très rapidement mais qui  peut également avoir une courte durée de vie si l'on ne respecte pas un bon drainage au niveau du sol. il ne faut pas hésiter à ramasser des graines pour les semer le printemps suivant car c'est une plante qui se régénère facilement de semis.

 

Utilisation :

médicinale :  elle est utilisée comme stimulante, fébrifuge, emménagogue.

 

Les autres espèces de marrubes que nous proposons sont :

  1. Marrubium bourgaei - Marrube
  2. Marrube grise - Marrubium incanum
  3. Marrube rose - Marrubium cylleneum velvetisimum

 

À propos du genre Marrubium - Marrubes :

 

Les marrubes ou Marrubium, sont des plantes vivaces à joli feuillage duveteux très doux, semi-persistant à persistant. On les croise dans les collines et les champs du midi, rôtis par le soleil. Leurs fleurs roses ou blanches, parfois plus jaunes, apparaissent au printemps et/ou en été. Très résistantes au sec et à la chaleur elles se marient bien aux autres plantes en rocaille, jardin de gravier, dessus de muret, bordure, avant de massif ou de bordure mixte à l'anglaise, ou en pot sur un balcon, une terrasse. Associez-les aux Aethionema, Allium, Bupleurum, Erodium, Épiaire jaune, thym y compris couvre-sol, Delosperma, Badasse à cinq folioles, santoline, Sedum, lavande, romarin, sauges, Tanacetum, Teucrium, Helichrysum, Iris, etc.

 

Marrubium semble venir de l'hébreu mar, amer et rob, jus. Proches des ballotes et des Stachys, dans la famille des Lamiaceae, il en existe plus de 40 espèces réparties en méditerranée, jusqu'à l'Eurasie et une espèce s'est installée en Amérique du nord. On les distingue des genres proches par le fait que le tube floral est profondément inséré dans le calice. Ces plantes vivaces herbacées, parfois à ligneuses à leur base, ont des tiges carrés laineuses ou couvertes d'un fin duvet.

Le marrube blanc ou Marrubium vulgare, qui fleurit très longtemps, du printemps à l'automne, est une excellente plante médicinale, classée parmi les toniques amers. En infusion adoucie par du miel, elle agit comme expectorant, calme la toux, la bronchite, l'asthme humide, les fièvres, règles douloureuses ou irrégulières, stimule l'appareil digestif et donne de l'appétit.

 

 

Leurs feuilles, ovales et opposées, sont duveteuses, au moins au revers chez certaines espèces, parfois dentelées et joliment nervurées. Elles sont vert gris à gris argenté, parfois teinté de jaune sur le duvet, comme chez Marrubium bourgaei. Semi-persistantes à persistantes, elles dégagent souvent un parfum aromatique au toucher.

 

Les petites fleurs roses ou blanches à jaunes, apparaissent entre la fin du printemps et l'été et aussi en été, voire jusqu'en automne chez certaines espèces. Elles sont regroupées en grappes denses, positionnées en verticilles ou étages successifs de fleurs resserrées autour des tiges. Chaque fleur est formée de deux lèvres distinctes, la supérieure étant dressée et bilobée et l'inférieure trilobée et plus comprimée.

 

Offrez-leur un sol bien drainé et une exposition ensoleillée. Leur résistance au froid est assez bonne lorsque l'eau s'écoule bien en hiver. Ces plantes résistent parfaitement en sol sec et pauvre, même calcaire ou rocailleux et se passent complètement d'arrosage une fois enracinées. Elles apprécient une exposition ensoleillée, plutôt chaude. Un paillage minéral est préférable, comme dans les garrigues méridionales d'où elles proviennent.

Raccourcissez leur végétation et coupez les parties sèches en fin d'hiver, afin de les rajeunir et de les garder compactes.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !