Elaeagnus angustifolia - Olivier de Bohème
  • Elaeagnus angustifolia - Olivier de Bohème
  • Elaeagnus angustifolia - Olivier de Bohème
 Notes et avis clients
 (4/5)  - 1 note(s) - 1 avis
Voir répartition

Elaeagnus angustifolia - Olivier de Bohème

Arbrisseau ou petit arbre à feuilles caduques grises sur le dessus et argenté sur le revers, elle évoque des feuilles d'Olivier.

 

Rameaux épineux. Fleurs très parfumées suivies par des fruits comestibles.

 

Origine : Sud de l'Europe, Moyen-Orient, Asie mineure.

Plus d'informations...

6,90 €
TTC
Quantité
Bientôt disponible

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,07 €
5 20% Jusqu'à 6,90 €
25 30% Jusqu'à 51,75 €

Caractéristiques des Elaeagnus angustifolia - Olivier de Bohème

Genre :
Elaeagnus
Espèce :
angustifolia
Famille :
Elaeagnaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 28 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
6 à 8 m part 4 à 5 m
Comestible :
fruits comestibles
Parfum :
puissant

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • M
  • J
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau faible
Hauteur en fleur :
plus de 2 m
Exposition :
soleil
Couleur :
crème
jaune
Nature du feuillage :
caduc
Période de floraison :
printemps
Plante parfumée :
floraison parfumée
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
s'adapte à tous les sols
Zone de rusticité :
Z5 :  - 28°C à - 23°C
Z6 :  - 22°C à - 17°C
Z7 : - 16°C à - 12°C
Z8 : - 11°C à - 7°C
Z9 : - 6°C à - 1°C
Type de plantes :
arbre
Usage de la plante :
haie champêtre
Genre botanique :
Elaeagnus

Comment cultiver l'Elaeagnus angustifolia - Olivier de Bohème :

Arbuste ou petit arbre aux branches largement étalées avec le temps dont la souche émet parfois des rejets. Les rameaux utiles et retournements se couvrent de feuilles allongées, de couleur verte, dont le revers est couvert d'écailles argentées lui conférant un aspect métallique très décoratif. Les rameaux sont munis de fortes épines : c'est un arbuste souvent utilisé pour constituer des haies défensives impénétrables, en association avec l'Oranger des Osages, Tu veux le nouveau voisin vas de Montpellier deux s'il fautl'argousier et l'Épine du Christ.

 

Au printemps, de nombreuses petites fleurs jaune citron répandent au alentour un parfum de miel. Le parfum de sa floraison est remarquable. Elles sont suivies d'août à octobre deux fruits rougeâtres, comestibles, en forme de petites olives, un régal pour les oiseaux !

 

Sa production régulière de drageons (pousses issues du sol) le rend très utile pour fixer les talus secs et peu accessibles. Une taille d'équilibre est possible enfin d'hiver.


Il supporte la chaleur et la sécheresse, tolère les embruns. Il pousse dans tout sol bien drainant. Étant une espèce caduque, il est très résistant au froid.

 

Il supporte bien le calcaire. Il est indifférent à la nature du sol, c'est un arbuste robuste, de culture facile. Il résiste parfaitement aux embruns.

 

On peut le tailler en automne pour le maintenir compact mais attention aux épines des rameaux tombés au sol : rien de tel pour faire crever les roues des brouettes.

 

La multiplication peut se faire par semis en automne, ou par boutures de bois sec en hiver.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.
 acheté Par (Cavaillon, France) le  03 Jan. 2020 (Elaeagnus angustifolia - Olivier de Bohème) :
(4/5

Elaeagnus angustifolia, Olivier de Bohème, Chalef

1 pied qui ne s'est pas développé,pas de nouvelles radicelles,perte de feuilles;tout le reste TB

Signaler un abus