Aquilegia vulgaris - Ancolie commune
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Aquilegia vulgaris - Ancolie commune

Plante vivace au feuillage vert glauque, trifolié, semi-persistant. Belles fleurs bleu violet à éperons portées par de grandes tiges partant du sol.

 

Origine : Europe, Afrique du Nord et Asie.

Plus d'informations...

4,90 €
TTC
Quantité
Dernières plantes en stock

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 1,47 €
5 20% Jusqu'à 4,90 €
25 30% Jusqu'à 36,75 €

Caractéristiques des Aquilegia vulgaris - Ancolie commune

Genre :
Aquilegia
Espèce :
vulgaris
Famille :
Ranunculaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 28 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
70 cm x 40 cm
Densité de plantation par m² :
5

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • M
  • J
  • J
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau moyen
Hauteur en fleur :
50 à 70 cm
Exposition :
mi-ombre
soleil
Couleur :
bleu violet
Nature du feuillage :
caduc
semi-persistant
Période de floraison :
automne
printemps
été
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
s'adapte à tous les sols
Zone de rusticité :
Z5 :  - 28°C à - 23°C
Type de plantes :
plante vivace
Usage de la plante :
en massif
fleur à couper
mixed-border
Genre botanique :
Aquilegia

A propos du genre Aquilegia :

Les ancolies ou Aquilegia, sont des plantes vivaces à généreuse floraison délicate et charmante, souvent multicolore, à la fois sans prétention et élaborée à bien y regarder. Elles fleurissent principalement de mai à juillet, dans les tons les plus variés que l'on puisse imaginer selon les variétés et sont rarement parfumées. Plantez les grandes ancolies, comme Aquilegia vulgaris, dans un sous-bois clair ou dans une plate-bande de vivace, rocaille fraiche, bordure ou encore en pot. Vous pouvez les associer à des Iris, hémérocalles, euphorbe des bois, hellébores, giroflées, ciboulette, Allium, centaurée, Anthericum, pivoine, Geranium, etc.

Aquilegia vient du latin aquila, un aigle en référence aux élégants et curieux éperons recourbés dominant la fleur. Ce genre de la famille des Ranunculaceae, comme la renoncule, regroupe environ 70 espèces de plantes vivaces répandues dans les prairies, les bois clairs et les régions montagneuses de l'hémisphère nord. Elles forment une touffe à racines fibreuses.

Leurs feuilles vert bleuté, souvent glauque et légèrement pruineux dans leur jeunesse et divisées en deux ou trois lobes profonds caractéristiques. Certaines feuilles dites caulinaires entourent la tige sous la hampe florale.

Les fleurs, de 3 à 10 cm de long sont la plupart du temps décombantes, c'est à dire qu'elles regardent vers le bas, feignant de cacher leur beauté avec pudeur, à part chez quelques espèces et variétés modernes.

Chaque fleur, véritable petite merveille de la nature, est constituée d'un corolle centrale de cinq pétales surmontés d'éperons recourbés parfois très longs, portant des glandes nectarifères à leurs extrémités. Au-dessus de cette corolle, cinq sépales ouverts vers l'extérieur, souvent diversement colorés, donnent à la fleur une allure sophistiquée et charmante. De nombreux bouquets de 5 étamines dorées dépassent généralement de la corolle.

Ces fleurs sont portées sur des hampes feuillues bien dressées, ramifiées et s'épanouissent en clochettes solitaires ou regroupées en panicules courtes. Les variétés cultivées sont des hybrides complexes de plusieurs espèces. Leur floraison est parfois double, soit en étoiles à branches fines, soit en corolles composée de très nombreux sépales, soit formée de plusieurs corolles emboitées l'une dans l'autre.

Offrez-leur une exposition mi-ombragé en région chaude, plus ensoleillée en climat frais. Elles pousseront facilement dans un sol meuble et enrichi, même calcaire, arrosé par temps sec si nécessaire. Allégez les sols lourds, car la plante craint les sols très argileux. La plante est plus florifère et vigoureuse les deux premières années, puis décline et meurt en trois à quatre ans, s'étant ressemée la plupart du temps. Arrachez les touffes faibles à base souche devenue ligneuse pour laisser la place à de plus jeunes. Faites des apports de compost et de paillage végétal en surface au printemps. Couper les fleurs fanées favorise la floraison suivante et la vigueur de la plante. Vous pouvez laisser quelques fruits pour ressemer quelques graines, qui donneront des résultats aléatoires si vous possédez diverses variétés, les croisements étant faciles et réservant parfois d'heureuse surprises après sélection. Un semis lève au printemps et fleurit l'année suivante. Couper les tiges sèches en fin d'hiver.

Comment cultiver l'Aquilegia vulgaris - Ancolie commune :

La plantation :

Les ancolies peuvent être plantées toute l'année et même pendant l'hiver car elles ne craignent pas du tout les gelées. Aucun amendement n'est nécessaire à la plantation, les plantes se débrouillent dans la nature sans engrais ! Ceci étant, si votre sol est trop argileux un apport de compost bien décomposé permet de rendre le sol plus grumeleux et donc plus perméable à l'eau.

  • Les ancolies poussent naturellement en lisière de sous-bois ; une exposition à mi-ombre sera donc idéale, le sol doit être de préférence léger et bien drainé.
  • Elles préfèrent les sols calcaires. Si la terre est trop acide, il sera nécessaire de chauler pour rectifier le pH.

 

L'arrosage :

L'arrosage va dépendre de l'humidité ambiante, de la saison, du climat, de l'espèce et de sa culture en pot ou en pleine terre :

 

  1. Plantation en pot : il s'effectuera au rempotage et sera à surveiller seulement du printemps jusqu'à l'automne. Pendant la période hivernale, on pourra arroser une fois par semaine. L'arrosage se fera occasionnellement pour prévenir le dessèchement de la motte. Lorsque les premiers rayons de soleil du printemps renaîtront, des petites feuilles apparaîtront ça et là et quelques boutons feront leur apparition : vous pourrez alors augmenter les arrosages. Arroser régulièrement en été. Adapter la quantité d'eau à la taille de votre pot en laissant bien sécher entre chaque arrosage.
  2. Plantation en pleine terre : en règle générale Les plantes fraîchement plantées devront recevoir de l'eau tous les trois à quatre jours voir même tous les jours si elles sont plantées pendant un été chaud. Une fois installée elles pourront se débrouiller toutes seules, mais si vous souhaitez garder une floraison abondante pendant l'été il sera bon de les arroser de temps à autre pour favoriser une bonne remontée des fleurs.

 

La taille et l'entretien :

Pour conserver une plante bien vivace il est très important de supprimer les hampes florales à la fin de la floraison. La tige florale doit être coupée dès que les fleurs sont fanées. Si vous voulez conserver des semences, sachez que les plantes dépensent beaucoup d’énergie pour produire des graines, et que cette énergie sera moins consacrée à la production de nouveaux rejets à la base, qui peuvent ne pas apparaître si les plantes produisent une grande quantité de graines.

 

Au printemps il est possible d'apporter un petit peu de compost en surface et de l'incorporer en griffant légèrement le sol.

 

L'ancolie commune est normalement une plante pluriannuelle, elle peut à ce titre vivre trois ou quatre ans puis mourir en laissant à sa place des dizaines de jeunes plants issus de semis spontanés. C'est une plante qui se naturalise tellement facilement qu'on a le sentiment d'avoir une plante vivace dans le jardin tant les semis peuvent être nombreux. Les semis ne seront pas forcement fidèles au pied-mère si celui-ci est un cultivar. Ceci peut être intéressant car vous verrez de nouvelles couleurs apparaître dans votre jardin !

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !