Euphorbia amygdaloides var. robbiae - Euphorbe des bois
  • Euphorbia amygdaloides var. robbiae - Euphorbe des bois
  • Euphorbia robbiae - Euphorbe des bois
  • Euphorbia robbiae - Euphorbe des bois
 Notes et avis clients
 (5/5)  - 1 note(s) - 1 avis
Voir répartition

Euphorbia robbiae - Euphorbe des bois

Cette belle euphorbe des bois se distingue de l’espèce type par sa souche aux rhizomes traçants pouvant former de belles colonies.

 

C'est une bonne plante d'ombre ou de mi-ombre sèche qui grâce à ses drageons stolinifères couvre rapidement de grandes surfaces.

 

Origine : Europe, Sud-ouest de l'Asie.

 

Synonymie : Euphorbia amygdaloides var. robbiae

Plus d'informations...

6,90 €
TTC
Quantité
Disponible

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,07 €
5 20% Jusqu'à 6,90 €
25 30% Jusqu'à 51,75 €

Caractéristiques des Euphorbia robbiae - Euphorbe des bois

Genre :
Euphorbia
Espèce :
amygdaloides
Variété :
robbiae
Famille :
Euphorbiaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 22 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
50 cm x 50 cm
Densité de plantation par m² :
4

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • A
  • M
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau moyen
Hauteur en fleur :
30 à 50 cm
Exposition :
mi-ombre
ombre
soleil
Couleur :
jaune
vert
Nature du feuillage :
persistant
Période de floraison :
printemps
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
drainant (caillouteux ou filtrant)
humifère et frais
Zone de rusticité :
Z6 :  - 22°C à - 17°C
Type de plantes :
plante vivace
Usage de la plante :
en massif
mixed-border
Genre botanique :
Euphorbia

Comment cultiver l'Euphorbia robbiae - euphorbe des bois :

Vivace robuste, elle est une des plantes les plus adaptées à l'ombre sèche. Une position en sous bois sera idéale. Elle peut former un excellent couvre-sol et il faut donc se méfier de sa propension à s'étaler. Elle peut étouffer de petites plantes délicates.

Elle n'est pas exigeante sur la nature du sol et supporte contrairement à la plupart des espèces d'euphorbes une humidité relative en hiver. Elle supporte le calcaire.


En avril-mai apparaît une inflorescence cylindrique dont l'extrémité se déroule d'abord en forme de crosse et émerge des rosettes de feuilles. Le vert acidulé des crosses contraste avec le vert sombre des feuilles. Elle est parfaite pour apporter une touche lumineuse aux coins sombres et ombragés du jardin.

 

Très traçante, le plus simple pour la multiplier reste la division de souches.

 

À propos du genre Euphorbia :

Les euphorbes, nom féminin, sont des plantes vivaces graphiques au feuillage disposé de manière très régulière autour et au long de ses tige, qui sont dressées à étalées pour les formes couvre-sol. Attractive, leur floraison est souvent précoce, entre la fin d'hiver et le printemps, souvent d'un jaune vif ou orangée. Elle contraste avec le feuillage souvent bleuté, parfois vert à bronze, rarement panaché, qui est généralement persistant ou alors coloré en automne lorsqu'il est caduque, ce qui est plus rare. Cette plante nectarifère nourrit beaucoup d'hyménoptères et de diptères et favorise la biodiversité.

La plupart des espèces résistent bien au sec et demandent peu d'entretien. On peut l'utiliser comme plante pionnières pour coloniser les talus ou les espaces naturels du jardin. Vous pouvez les planter en jardin de gravier, rocaille, bordure, avant de massif ou en pot sur une terrasse ou un balcon. Elles s'associent bien à des graminées comme Calamagrostis, Stipa, Pennisetum, Deschampsia, FestucaHelictotrichon et des plantes vivaces comme Achillée, armoise, Ballota, Campanule, Sauges, Gaura, Iris, Perovskia, Rudbeckia, rosier, Teucrium, Verbena, Veronica, des Bupleurum, lavandes, Phlomis, l'arbre aux papillons, etc.

 

Euphorbia, genre nommé par Carl von Linné en 1753, vient d'Euphorbus, médecin grec du roi Juba II de l'ancien royaume amazigh (berbère) de Maurétanie. Il existe environ 2000 espèces d'euphorbes, certaines tropicales (même des cactus ou l'étoile de noël) sont très différentes des euphorbes européennes. Leur principal point commun est la production de latex, sève liquide blanche qui apparaît à la cassure, lors de la taille ou d'une blessure de la plante.

Nous nous intéresserons ici aux seules espèces d'euphorbes rustiques, que nous pouvons cultiver dans nos jardins en France.

 

Leurs feuilles souvent glabres, généralement persistantes sont allongées, lancéolées à rubanées. Elles sont souvent disposées en spirale ou de manière très régulière et graphique autour et au long des tiges. Ce feuillage peut être cireux, vert à bleuté ou parfois bronze, avec parfois une nervure centrale vert clair à blanche bien marquée, rajoutant de l'attrait à l'ensemble.

 

Leurs fleurs, souvent jaunes à orangées, parfois rouges sont attractives et très particulières, car dépourvues de pétales. On appelle la fleur cyathe ou cyathium, du grec kyathos, signifiant coupe. En effet, chaque fleur forme généralement une coupelle près de sa base, souvent formée de feuilles soudées, surmontée d'organes mâles autour d'un organe femelle et de nectaires, glandes brillantes nectarifères. La floraison se déclare souvent dès la fin de l'hiver, parfois plus tard au printemps, plus rarement en été, surtout en bout de tige. Les ovaires forment des fruits qui sèchent en été et propulsent parfois avec un bruit sec les graines alentour. Ce procédé de déhiscence de la capsule est dit balistique. Elles sont ensuite propagées au sol par les fourmis.

 

Dans l'ensemble, elles sont faciles à cultiver, préférant généralement un sol bien drainé et prospérant dans de nombreuses situations du jardin. Elles supportent bien le calcaire et préfèrent souvent les sols pauvres, caillouteux, bien drainés. Un excès d'eau en hiver leur serait préjudiciable. La plupart s'adapteront au plein soleil ou à l'ombre partielle. Certaines tolèrent l'ombre sèche, comme Euphorbia amygdaloides 'Purpurea' et E. robbiae. Les euphorbes au feuillage argenté ou bleu s'épanouissent dans des sols très bien drainés et se prélassent en plein soleil. La plupart des espèces se ressèment très facilement dans le jardin, pouvant se naturaliser quand elles se plaisent. La plante vieillit bien, mais chaque tige a une durée de vie de deux ans : elle s'allonge la première année, puis fleurit au printemps suivant et se dessèche entièrement après la floraison. En automne, on peut tailler court toutes les tiges qui ont fleuri pour que la plante garde un aspect plus décoratif en hiver. Les Euphorbes sont toutes toxiques et possèdent des vertus médicinales à très faibles doses. Leur consommation est à déconseiller. Les graines d'Euphorbia lathyris étaient anciennement utilisées comme purgatif.

 

Note : Il est prudent de mettre des gants, des manches longues et des lunettes pour se protéger du latex toxique, irritant, en particulier pour les muqueuses et photosensible, pouvant bruler la peau après une exposition au soleil. Lavez vous abondamment après un contact.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.
 acheté Par le  06 Juil. 2021 (Euphorbia robbiae - Euphorbe des bois) :
(5/5

Merci!

Alors lui, il s'est adapté à la vitesse de l'éclair, il est à l'ombre d'un érable du Japon et je pense que l'année prochaine on le verra dans toute sa splendeur.

Signaler un abus