Penstemon barbatus - Galane barbue
  • Penstemon barbatus - Galane barbue
  • Penstemon barbatus - Galane barbue
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Penstemon barbatus - Galane barbue

Fleurs tubulaires, rouge vif, portées par des panicules majestueuses, presque sans feuilles, atteignant 1,2 m de hauteur. Touffes de feuilles vert glauque. 

 

P. barbatus est particulièrement tendance à s’étaler et il est préférable de le réserver aux grands massifs. C'est de loin l’espèce la plus plantée dans les jardins.

 

Origine : Amérique du nord, de l'Utah jusqu'au Mexique.

Plus d'informations...

6,90 €
TTC
Quantité
Disponible

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,07 €
5 20% Jusqu'à 6,90 €
25 30% Jusqu'à 51,75 €

Caractéristiques des Penstemon barbatus - Galane barbue

Genre :
Penstemon
Espèce :
barbatus
Famille :
Scrophulariaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 34 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
1 m x 35 cm
Densité de plantation par m² :
5

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • J
  • J
  • A
  • S
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau moyen
Hauteur en fleur :
1 à 1,3 m
Exposition :
soleil
Couleur :
rouge
Nature du feuillage :
semi-persistant
Période de floraison :
été
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
drainant (caillouteux ou filtrant)
Zone de rusticité :
Z3 :  - 39°C à - 35°C
Type de plantes :
plante vivace
Usage de la plante :
jardin sur gravier
mixed-border
Genre botanique :
Penstemon

À propos du genre Penstemon :

Les espèces de Penstemon ou galane sont très utiles en sol sec, souvent très résistantes, car beaucoup proviennent de déserts ou des régions montagneuses. Les hybrides, très florifères, s'adaptent bien en massif et dans les régions plus tempérées. Il en existe une grande diversité, avec des fleurs rouges à pourprées, blanches, roses, mauves, avec des gorges parfois veinées ou différemment colorées. Plantez-les en pot, dessus de muret, en avant de prairie fleurie, de massif, rocaille, talus ou bordure, accompagnées de plantes vivaces à floraison estivale comme achillée, campanule, helichrysum, lavande, linaire, sauges, Teucrium, valériane. Les lapins et les chevreuils ne les consomment pas, ce qui est appréciable à la campagne.

Penstemon vient du grec pente, cinq et stemon étamines, en référence à une cinquième étamine proéminente, stérile, appelée staminode. Les galanes font maintenant partie de la famille des Plantaginaceae, alors qu'elles étaient encore récemment considérées membres des Scrophulariaceae, comme les linaires, les digitales et les mufliers. Il en existe environ 250 espèces et des milliers de variétés créées par l'homme. C'est le plus grand genre de plantes à fleurs endémiques d'Amérique du nord. Elles sont réparties surtout à l'ouest, de l'Alaska au Guatémala. Leurs racines sont utilisées traditionnellement par les tribus amérindiennes, pour calmer les douleurs dentaires. Mais c'est essentiellement dans les jardins qu'on apprécie leur floraison très attractive.

Leur feuillage étroit lancéolé est souvent semi-persistant en hiver ou persistant selon les espèces.

Les fleurs en clochettes ou tubulaires, apparaissent souvent en fin de printemps et se renouvellent la majeure partie de l'été. Les hybrides comme 'Apple Blossom' peuvent remonter à fleurs plus longtemps, jusqu'en octobre, voire plus longtemps en climat doux.

Dans l'ensemble ils apprécient les sols maigres, neutres à légèrement calcaires, et extrêmement bien drainés. Plus que le froid c'est souvent l'humidité hivernale qui leur est fatale ! Abritez tout de même des vents froids les variétés horticoles à feuillage semi-persistant, la plupart des espèces sauvages sont plus rustiques. Offrez-leur une exposition bien lumineuse. Ils tolèrent la mi- ombre, parfois préférable pour les hybrides et les espèces alpines si les étés sont chauds. Les hybrides très florifères apprécient un sol bien ameubli et allégé à la plantation, un apport de compost ou un sol plus riche, alors que les espèces d'origine sauvage sont bien plus frugales.

Supprimez les parties sèches au début du printemps, assez tard, vers mars-avril. Couper les fleurs fanées régulièrement prolonge la floraison des hybrides et espèces remontantes. Préservez le feuillage non abimé, qui permet de réguler l'humidité du sol. Evitez d'arroser leur feuillage, préférer un arrosage au pied ou par goutte à goutte pour éviter les anguillules qui tachent les feuilles et peuvent se propager dans le sol.

 

Comment cultiver Penstemon barbatus - Galane barbue :

 

Penstemon barbatus fait partie du groupe Elmigera.

P. barbatus et P. strictus sont les deux espèces les plus résistantes au froid de notre pépinière.

 

Ce groupe se caractérise par des fleurs tubulaires étroites, généralement rouge vif, indiquant que la pollinisation est faite par des colibris. Les fleurs ont en général une forme de "tête de requin", c'est-à-dire que les lobes inférieurs se replient sur la face inférieure du tube, donnant ainsi à la tête de l'oiseau un accès maximal aux styles et aux anthères.

 

Ils sont assez haut, les longues inflorescences pouvant attendre 1 m. Les fleurs sont généralement assez longues, jusqu’à 5 cm.

 

Les Elmigera sont confinés au sud-ouest des États-Unis et au nord du Mexique, où les conditions varient entre un climat sec à des zones très humides en été, un peu comme en Europe.

 

La plantation :

La plantation pourra s'effectuer du printemps (de la fin des grosses gelées - fin février) à l'automne (jusqu'au début des grosses gelées - fin novembre). Il ne faudra pas planter pendant les périodes trop froides. Espacer vos plants en fonction de l'espèce et de leur taille une fois adulte, en moyenne tous les 30 cm environ ou 6 au m² lorsqu'ils sont plantés en quinconce.

  • Il tolère l'humidité estivale à condition de respecter un bon drainage. Par contre le froid et l'humidité combinés lui sont très préjudiciables.

    Les Penstémons peuvent être cultivés en bacs comme en pleine terre. Réservez-lui un emplacement au soleil ou à mi-ombre.

  •  

L'arrosage :

Si les plantes sont trop arrosées, elle ont tendance à avoir des tiges trop souples et trop grandes, ce qui conduit à un affaissement des hampes florales au fur et à mesure que la saison avance. La période de floraison est assez longue, au moins cinq semaines, et atteint son apogée pendant l’été.

 

La taille :

Supprimer régulièrement les tiges défleuries pour prolonger la floraison. Tailler toutes les parties flétries à la fin de l'hiver pour stimuler la croissance de nouvelles pousses.

 

Multiplication :

Multiplication par semis ou bouturage en été, ou par division de touffes au printemps.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !