fleur de Salvia hierosolymitana - Sauge
  • Salvia hierosolymitana - Sauge
  • Sauge hierosolymitana
  • fleur de Salvia hierosolymitana - Sauge
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Salvia hierosolymitana - Sauge

Plante herbacé au feuilles vertes, gaufrées. Fleur, à  lèvre supérieur lie-de-vin, et lèvre inférieure rosé.

 

Origine : Chypre, Proche-Orient

Plus d'informations...

8,90 €
TTC
Quantité
Disponible

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,67 €
5 20% Jusqu'à 8,90 €
25 30% Jusqu'à 66,75 €

Caractéristiques des Salvia hierosolymitana - Sauge

Genre :
Salvia
Espèce :
hierosolymitana
Famille :
Lamiaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 11 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
1 m x 30 cm
Densité de plantation par m² :
6
Comestible :
fleurs comestibles

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • M
  • J
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau faible
Hauteur en fleur :
70 cm à 1 m
Exposition :
soleil
Couleur :
rouge
Nature du feuillage :
semi-persistant
Période de floraison :
été
pH du sol :
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
drainant (caillouteux ou filtrant)
sec et pauvre
Zone de rusticité :
Z8 : - 11°C à - 7°C
Type de plantes :
plante vivace
Usage de la plante :
jardin sur gravier
pot et conteneur
rocaille
Genre botanique :
Salvia

Comment cultiver la Salvia hierosolymitana - Sauge :

 

La Plantation

Le sol

Il devra être impérativement filtrant. S'il est sablonneux et à tendance plutôt calcaire, alors ce sera le sol idéal. Elles sont adaptées à des terrains secs, des sols ordinaires ou aux terres riches et profondes. Mais attention, toujours perméable, le sol ne devra être ni acide ni argileux.

 

La fumure

Lorsque vous allez planter, enrichissez votre sol de matière organique et d'une fumure riche en phosphore et en potasse. N'employez pas de fumure azotée, cela ferait faire beaucoup trop de feuillage à votre plante au détriment de sa floraison.

 

Exposition

Elles devront toujours être placées en situation ensoleillée. L'emplacement pourra être venteux.

 

L'époque de plantation

Elle dépend de la région où vous voulez la planter, de la situation de votre jardin, de votre sol et de la possibilité d'arroser régulièrement ou non. Généralement, dans toutes les régions, vous pouvez planter en automne, au printemps ou en été (a condition d'adapter l'arrosage en fonction de la période).

 

La transplantation

Si votre plante occupe un endroit qui ne vous convient pas, vous pourrez toujours la changer de place.

Cette opération devra être effectuée au début du printemps. Vous pourrez, à l'aide d'une bêche ou d'une fourche, arracher la plante en prenant soin de conserver une motte de terre autour des racines d'environ 30 cm en tous sens. Vous la replanterez aussitôt à l'endroit désiré en suivant les mêmes étapes que la plantation.

 

L'arrosage

Une fois enracinées dans le sol, les sauges herbacées ne nécessitent pas d'arrosages particuliers.Elle sont bien adaptées à la sécheresse, ne devront jamais être arrosées, elles se contenteront de l'eau de pluie.

 

La taille

Supprimez les hampes florales s'il en reste. Débarrassez la plante des feuilles abîmées.

Pour les espèces caduques, rabattez le tout au ras du sol. De nouvelles pousses vont sortir de terre au printemps.

 

Culture en pot

Vous voulez mettre des sauges sur votre balcon ou votre terrasse. C'est une façon originale et peu courante de rendre ces lieux conviviaux en profitant agréablement des fleurs.

Prendre un pot dont le volume est au moins 3 fois plus gros que notre pot anti-chignon. Un volume trop faible limiterait trop rapidement le développement racinaire de la plante. Plus le pot sera grand, plus il vous sera aisé de l'entretenir. Préparez un mélange avec un bon terreau de rempotage et un peu de terre franche (attention : 10 % au maximum !). Vous pouvez éventuellement enrichir votre mélange terreux de billes d'engrais ,à libération lente. Les plantes ne vivent pas seulement de l'amour et de l'eau qu'on leur apporte : comme tout être vivant, elles ont besoin de se nourrir de façon équilibrée.

Les deux premiers mois, la plante n'aura besoin que d'arrosages modérés. Vous devez toujours maintenir le terreau frais mais sans excès. Si vous hésitez sur la quantité d'eau à apporter, arrosez plutôt moins que trop.

 

À propos des sauges de terrains secs :

Les sauges présentées ici sont particulièrement résistantes au sec, même en cas de canicule avec une sécheresse prolongée. Elles sont originaires de zones arides en été et ont été testées de nombreuses années sous nos climats pour assurer qu'elles se cultivent bien chez nous, en sol drainant.

 

Vous pouvez les planter en massif, jardin de gravier, en rocaille ou en pot. Associez-les par exemple avec des graminées comme Stipa, Festuca, Helictotrichon et à des plantes vivaces comme achilléeAlceaAlliumarmoiseBallotaCaryopterisEpilobiumeuphorbeHelichrysumlavandeMarrubiumPenstemonromarinStachysTeucriumTulbaghiaGauraPerovskiaPhlomisVerbenairisHesperaloeOpuntiaYuccaDasylirionAgaveVitexCotinusBuddleja, etc.

 

Ces sauges se rencontrent à l'état naturel sur le pourtour méditerranéen et les contreforts de montagnes environnant ou dans les steppes d'Europe centrale et du moyen orient. Ce sont soit des plantes vivaces herbacées, soit des sous arbrisseaux à base ligneuse.

 

Le feuillage de ces sauges, souvent très aromatique, est caduque à persistant ou semi-persistant selon les espèces.

 

Leurs fleurs mellifères sont réunies en épis floraux sur une longue période, souvent du printemps à l'été. Certaines espèces possèdent des bractées colorées attractives, rajoutant de l'attrait à la floraison et leur calice, à la base des fleurs, peut également être coloré.

 

Offrez-leur un sol bien drainé assez poreux, même assez pauvre, calcaire, graveleux ou sableux et une exposition ensoleillée et chaude. Elles apprécient d'être protégées du nord par un mur par exemple ou sur un coteau exposé au sud ou à l'ouest, abrité par des plantes persistantes, etc. Elles supportent bien le sec mais craignent les sols humides donc veillez au drainage et plantez-les plutôt dans une pente, sur une butte ou au dessus d'un muret, que dans le creux d'un terrain. Si une certaine proportion d'humus est favorable, l'excès de matière organique est par contre tout à fait déconseillé. Un paillage minéral est préférable pour ces plantes de terrain sec.

Une fois bien installées, aucun arrosage ne sera nécessaire ni souhaitable. Elles se satisfont tout à fait des arrosages que le ciel leur offre.

L'entretien se limite à supprimer le bois mort et à couper les branches trop veilles ou mal placées, lors du démarrage de la végétation au printemps.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !