Melianthus major - Mélianthe
  • Melianthus major - Mélianthe
  • Melianthus major - Mélianthe
  • Melianthus major - Mélianthe
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Melianthus major - Mélianthe

Fleurs marron-rouge en épis de 30 cm. Forme un buisson vraiment original et ornemental.

Espèce qui peut repartir de souche si les froids sont important. Feuilles gris-vert très dentées.

Origine : Afrique du Sud.

Plus d'informations...

8,90 €
TTC
Quantité
Disponible

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,67 €
5 20% Jusqu'à 8,90 €
25 30% Jusqu'à 66,75 €

Caractéristiques des Melianthus major - Mélianthe

Genre :
Melianthus
Espèce :
major
Famille :
Melianthaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 11 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
2 m x 2 m
Densité de plantation par m² :
3

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • A
  • M
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau moyen
Hauteur en fleur :
plus de 2 m
Exposition :
soleil
Couleur :
crème
rouge
Nature du feuillage :
caduc
semi-persistant
Période de floraison :
printemps
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
drainant (caillouteux ou filtrant)
sec et pauvre
Zone de rusticité :
Z7 : - 16°C à - 12°C
Type de plantes :
plante vivace
Usage de la plante :
en massif
jardin sur gravier
Genre botanique :
Melianthus

Comment cultiver le Melianthus major - Mélianthe :

Sous-arbrisseaux à grandes feuilles persistantes, vert bleuté, divisées en larges folioles à marge dentées. La plante peut former une masse imposante, dont la silhouette architecturale est remarquable.

 

De mai à juillet, les grandes inflorescences en épis brun-rouge émergent au-dessus du feuillage.Les fleurs sont très mellifères (Melianthus vient du grec meli, miel, et anthos, fleur). Si le feuillage semble parfois mouillé ou coulant, ne vous inquiétez pas, il ne s'agit pas d'une maladie. Ce sont les fleurs gorgées de nectar, qui débordent en gouttant doucement sur les feuilles.

 

Il supporte bien le calcaire. Il aime les sols souples, assez profonds, bien drainés.

 

Une fois bien établie, la plante résiste relativement bien au froid, car elle est capable de rejeter de souche lorsque la végétation est entièrement détruite par le gel. Par contre, tant que la plante est jeune, la souche peut geler facilement. Pour l'aider à passer les premiers hivers, vous devez protéger la souche en la couvrant avec un seau renversé lesté d'un gros caillou, qui ne sera pas très esthétique mais bien efficace pour gagner quelques degrés au niveau du sol.

 

On peut le multiplier par semis en automne, par bouture de nouvelles pousses perçants du sol au printemps.

 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !