Scutellaria pontica - Scutellaire Georgienne
 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Scutellaria pontica - Scutellaire Georgienne

Plante vivace alpine au feuillage semi-persistant vert et au port dense. Profusion de petites fleurs rose pourpre en été. 

 

Origine : Nord- Est de la Turquie et ouest du Caucase où on la retrouve dans des pentes rocheuses jusqu'à 2700 m d'altitude.

Plus d'informations...

6,90 €
TTC
Quantité

Remise sur la quantité
Quantité Remise Vous économisez
3 10% Jusqu'à 2,07 €
5 20% Jusqu'à 6,90 €
25 30% Jusqu'à 51,75 €

Caractéristiques des Scutellaria pontica - Scutellaire Georgienne

Genre :
Scutellaria
Espèce :
pontica
Famille :
Lamiaceae
Rusticité :
Résistant jusqu’à - 22 ºC
Taille (Haut. x Larg.) :
15 cm x 20 cm
Densité de plantation par m² :
4

Floraison

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • J
  • J
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Résistance à la sécheresse :
besoin en eau moyen
Hauteur en fleur :
10 à 30 cm
Exposition :
soleil
Couleur :
pourpre
rose
Nature du feuillage :
semi-persistant
Période de floraison :
été
pH du sol :
Acide / Neutre (6.5 < Ph < 7.5)
Basique (calcaire Ph > 7.5)
Nature du sol :
drainant (caillouteux ou filtrant)
Zone de rusticité :
Z6 :  - 22°C à - 17°C
Type de plantes :
plante vivace
Usage de la plante :
jardin sur gravier
pot et conteneur
rocaille
Genre botanique :
Scutellaria

À propos du genre Scutellaria :

Ce genre comprend environ 300 espèces d'annuelles traçantes, de vivaces herbacées rhizomateuses, formant une touffe, et, en moindre nombre, de sous arbrisseaux. Les scutellaires sont très répandues dans les régions tempérées et les montagnes tropicales.

 

Les feuilles, opposées et entières, sont plus rarement peinées ou dentées.

 

Les fleurs, tubulaires, à deux lèvres, bleues, violettes, jaunes ou blanches, avec des bractées souvent colorées, apparaissent en solitaire ou par deux, à l'aisselle des feuilles, ou bien en grappes en épis terminaux.

 

Comment cultiver la Scutellaria pontica - Scutellaire Georgienne :

Ils sont en général d'une bonne rusticité. On peut les cultiver en plein soleil ou à l'ombre légère, dans un sol moyen, graveleux, léger, bien drainé, de préférence légèrement calcaire.

 

Dans les zones très froides, disposer un épais paillis hivernal sur la souche. En serre alpine, plantez dans un mélange de terre franche, de terreau de feuilles et de graviers.

 

La multiplication se fait par :

  1. Semis en pot, sous châssis froids, en automne.
  2. Division des touffes d'octobre à avril.
  3. Bouture des pousses basales et des tiges tendres en mai, en terrine couverte ou en mini-serre.
 Avis
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !